Kaci Abdmeziem
RECEVEZ LES INFOS DE Kaci Abdmeziem
Ancien journaliste. Toute une génération de journalistes algériens est passée en apprentissage chez ce journaliste aussi généreux que discret.

Les articles de Kaci Abdmeziem

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XXIV) : la grève de huit jours

(0) Commentaires | Publication 14 janvier 2017 | 03h01

sqdqdq

C'est lundi. Le ciel est couvert et le temps morose. L'émission algérienne de la radio du Caire avait annoncé la décision du FLN depuis quelques jours. Des tracts ont circulé sous cape. Prenant ses devants, la population s'était approvisionnée, dégarnissant rapidement les étagères des magasins d'alimentation.

...
Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XXIII) : Hussein-Dey, école Chataigneau

(1) Commentaires | Publication 6 janvier 2017 | 17h11

Je reviens à la maison tout à fait désemparé après ce que j'ai vu et vécu à Tikorrabine. A ce jour il m'arrive de repenser à cet adolescent gisant parmi les raquettes de figuiers de barbarie. On lui avait tiré dessus comme on aurait fait sur un lapin. Sans sommation...

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XXII) : Dans la guerre

(0) Commentaires | Publication 30 décembre 2016 | 15h22

algerian war

Mai 1956, vallée de la Soummam

1955 - La course est engagée entre les autorités et les maquisards pour la récupération des armes à feu détenues par les civils. Je remets à mon neveu mon fusil de chasse et mon revolver ainsi qu'un lot de cartouches...

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XXI):Escapade algéroise à la veille du tonnerre de novembre 54

(0) Commentaires | Publication 23 décembre 2016 | 12h10

alger années 50
A sept heures du matin, un car « CHAUSSON » vint se garer à l'entrée du village, à quelques mètres de la rustique mais prestigieuse mosquée qui marque l'entrée d'Adeni. Les élèves, disciplinés, pénètrent un par un à l'intérieur du car.

Précédent...
Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XX) : La Touiza des olives... et le directeur félon

(0) Commentaires | Publication 9 décembre 2016 | 16h26

olives
L'un des plus beaux exemples de solidarité entre les membres de la communauté villageoise en Kabylie est la Timchret organisée à l'occasion de certaines fêtes religieuses où les plus nantis sacrifient plusieurs paires de bœufs dont la viande est répartie équitablement entre les familles au prorata...
Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XIX) : Des saints et du mariage en Kabylie

(0) Commentaires | Publication 27 novembre 2016 | 17h38

mausolée mohand oulhocineMausolée de Muḥend U Lḥusin (1836 - 1901)


Le Kabyle a embrassé la religion musulmane depuis des siècles et des siècles. Son initiation à la foi fut l'œuvre de missionnaires d'une perspicacité admirable. Quittant leurs Ribbats, munis du Livre Saint, ils se répandirent...

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XVIII): prospérité et désunion dans le clan

(0) Commentaires | Publication 18 novembre 2016 | 17h20

femme kabyle
Tout au long des siècles, le Kabyle est resté à attaché à sa terre. Il nourrit, à l'égard du patrimoine légué par ses aïeux, un véritable culte. Il s'en sépare, le cœur ulcéré, quand certaines circonstances l'y acculent. Tous ses efforts tendent à accroître...

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XVII): le mois du berceau

(1) Commentaires | Publication 11 novembre 2016 | 22h13

Le 20 juin 1946, veille du premier jour de l'été, un télégramme m'attend à la poste de Sour El Ghozlane. Je n'aime pas trop ces petits papiers bleus....Il faut bien, pourtant, l'ouvrir, ce télégramme ! C'est ce que je fais, les mains tremblantes.

Je lis : «Naissance d'un garçon»....

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XVI): Bouab El Kebch

(0) Commentaires | Publication 4 novembre 2016 | 18h29

Je pars un samedi. J'emprunte un car de la compagnie « Terzi » qui assure la desserte d'Aumale. Le plus jeune de mes frères, Lamara, m'accompagne. Me voici chez l'Administrateur de la commune mixte seule autorité habilitée à procéder à mon installation officielle.

LIRE AUSSI LE PRÉCÉDENT EPISODE :
Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XV): l'ombre au tableau du beau-père

(0) Commentaires | Publication 31 octobre 2016 | 13h35

Mon beau père a onze enfants dont cinq garçons et six filles. L'aîné de ses garçons, Ahcène, a mon âge. Il est très cultivé et a reçu une bonne instruction. Son domaine d'excellence c'est la comptabilité.

Ahcène est un pince- sans- rire. Il se moque de tout le monde...

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XIV): A Takorabt, parmi les miens

(0) Commentaires | Publication 21 octobre 2016 | 15h18

femmes kabyles
LIRE LE PRECEDENT EPISODE: D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XIII): les femmes, la Djemaa, le café

Je ferme cette longue parenthèse où je me suis essayé à décrire, du mieux que j'ai pu, mon village natal. C'est venu tout seul, comme...

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XIII): les femmes, la Djemaa, le café

(0) Commentaires | Publication 16 octobre 2016 | 15h54

azouza
LIRE AUSSI LE PRÉCÉDENT EPISODE: D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XII): Ressourcement à I3azzouzen

En contrebas de Takourabt, sur un sentier muletier qui mène aux champs, se trouve la fontaine publique. Celle-ci consiste en deux robinets qui fournissent à la moitié du...

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XII): Ressourcement à I3azzouzen

(0) Commentaires | Publication 9 octobre 2016 | 00h25

azouza algeria

LIRE LE PRÉCÉDENT EPISODE: D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XI): La colère de Monsieur Bessol

C'est la première fois que je savoure vraiment un séjour dans mon village natal. La paix étant revenue au foyer de mon père, rassuré quant à...

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XI): La colère de Monsieur Bessol

(2) Commentaires | Publication 3 octobre 2016 | 19h26

bechloul
C'est dans la soirée que mon « sauveur » arrive en droite ligne de Maillot. Une voiture freine sèchement devant la courette du logement. Il en sort un jeune homme court sur pattes, chevelure bien fournie que le vent se plaît à rabattre sur des...

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (X): Bechloul écrasée par son Caïd

(0) Commentaires | Publication 30 septembre 2016 | 17h21

Le 8 mai 1945, je suis toujours à l'armée. La 2ème guerre mondiale est terminée. A Paris, Londres, Washington et Moscou, capitales des Alliés sortis victorieux de cette guerre, c'est plus que la fête : la griserie. On danse, on s'embrasse, on se saoule : c'est la fin du cauchemar.

...
Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (IX): Chez les sapeurs-pompiers

(0) Commentaires | Publication 30 août 2016 | 16h26

alger marquet

Port d'Alger dans la brume. 1943 par Albert Marquet. (J.L Mazieres)

Le village de Saharidj est au pied du Djurdjura. On y descend du col de Tizi N'kouilal par des chemins accidentés semés de pierres que les sabots des ânes ont l'art d'éviter. Après Tizi N'kouilal,...

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (VIII): les Alliés débarquent, Belcourt sous les bombes !

(1) Commentaires | Publication 31 juillet 2016 | 02h55

allies alger

Marins britanniques et soldats américains sur la plage près d'Alger, en novembre 1942.

LIRE AUSSI: D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (VII): Adieu Dréat, bonjour Belcourt

Cet emploi du temps a été aménagé de la manière suivante :

A cinq...

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (VII): Adieu Dréat, bonjour Belcourt

(0) Commentaires | Publication 26 juin 2016 | 00h50

boulevardthiers

Boulevard Thiers, Belcourt

LIRE AUSSI: D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (VI): Retour à M'Sila, ville ravagée


Nous avons dix kilomètres à parcourir. J'empoigne ma valise - qu'est-ce qu'elle est lourde, mon Dieu ! - et nous partons. Le jour...

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (VI): Retour à M'Sila, ville ravagée

(0) Commentaires | Publication 17 juin 2016 | 18h21

moulin

Moulin Ferrero à Bou Saâda

LIRE AUSSI: D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (V): Place du cheval ... et déconfiture

Je m'attends donc à quitter mon travail et ma famille qui retombera, sans doute, dans la misère. Il se trouve cependant que,...

Lire le billet

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (V): Place du cheval ... et déconfiture

(0) Commentaires | Publication 8 juin 2016 | 22h07

place du cheval

L'après-midi nous la passions à la forêt. Organisés en "Eclaireurs Unionistes", nous formions quatre patrouilles dotées chacune d'un Totem. Les règles du jeu étaient connues et chaque scout faisait de son mieux pour que la victoire revienne à son clan.

Nous avons organisé une...

Lire le billet