Huffpost Maroc mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Jaouad Mabrouki Headshot

Pourquoi devons-nous faire l'effort de coexister?

Publication: Mis à jour:
COEXIST
Fabrizio Bensch / Reuters
Imprimer

SOCIÉTÉ - Et si demain, vous lisiez dans tous les journaux: "respirez l'air, sinon vous allez mourir, il est important de respirer et surtout ne cessez jamais de respirer". Puis à la télévision et à la radio, les animateurs insisteraient sur l'importance de la respiration. Des conférences, des séminaires et des tables rondes se multiplieraient, des ministres et des gouvernements organiseraient des rencontres au sommet et tous discuteraient de l'importance de la respiration et des moyens à mettre en œuvre afin de ne pas arrêter de respirer pour éviter la mort.

Ne penseriez-vous pas que c'est juste une hallucination? Puis vous réaliseriez que c'est la réalité. Vous vous diriez alors que c'est insensé et aberrant de donner autant d'importance à quelque chose qui est totalement instinctif. Nous n'avons jamais appris à un nouveau-né comment il doit respirer. Instinctivement, l'être humain respire dès son arrivée au monde. Nous savons tous que l'air est vital pour nous, mais nous ne faisons aucun effort pour respirer, c'est une fonction automatique dont Dieu nous dotés, tout comme les animaux.

Pourquoi alors toutes ces manifestations, ces rencontres, ces médias qui soudainement donneraient autant d'importance à cette fonction naturelle et innée? Vous n'arrivez pas à me suivre et vous vous demandez certainement où je veux en venir. Vous avez raison. Eh bien, c'est ce qui m'arrive lorsque je vois le sujet de la coexistence des religions traité par la presse est débattu dans des rencontres (nationales et internationales), des séminaires, des manifestations de toutes sortes.

Moi aussi, je suis perdu et je ne comprends pas pourquoi nous donnons autant d'importance à une question qui me semble aussi instinctive et nécessaire à la survie de l'humanité, tout comme la respiration. Pourquoi devons-nous faire l'effort de coexister alors que nous existons déjà? Pourquoi devons-nous faire l'effort de respirer alors que nous respirons déjà? Est-ce qu'un Européen doit respirer différemment qu'un Africain? Est-ce qu'ils doivent faire l'effort de respirer ensemble? Est-ce que les musulmans, les chrétiens, les juifs, les bouddhistes, les baha'is doivent faire des efforts pour coexister? Mais pourquoi ces efforts?

Ils sont déjà là, ils existent déjà, ils respirent déjà le même air, ils se réchauffent et s'éclairent déjà avec le même soleil, ils se nourrissent déjà de la même terre, ils boivent déjà la même eau! Je délire ou je dis vrai? Nous existons déjà, pourquoi devons nous faire l'effort de CO-EXISTER? Prenez cinq minutes s'il vous plait, fermez vos yeux, essayez de trouver avec moi une réponse à cette question. Croyez-moi, ma tête tourne et mon cerveau bloque totalement lorsque je réfléchis à ce problème de coexistence religieuse, car pour moi il n'en n'est pas un. C'est un faux problème tout comme le problème de la nécessité de respirer.

Les choses se compliquent dans ma tête lorsque je pense aux athées qui n'ont aucune confession et qui ne croient en aucune religion. Devons-nous coexister religieusement avec des personnes qui ne croient en aucune religion? Ou bien devons-nous empêcher les athées de respirer le même air que les croyants et les mettre dans une bulle avec un air différent? Devons-nous peut être cloisonner le monde, refaire une nouvelle répartition géographique: un continent pour les musulmans, un continent pour les juifs, un continent pour les baha'is, un continent pour les chrétiens et ainsi de suite. Seulement, nous n'avons pas assez de continents pour toutes les croyances. Ça c'est un véritable problème!

Dans ce cas, je vous propose de dresser des "murs de Berlin" dans tous les continents et de créer des nouveaux pays en fonction des religions. Ainsi, chaque religion serait clôturée par un mur qui ne laisserait aucune personne sortir ou rentrer. Imaginez ce monde ainsi, n'est-il pas merveilleux? Plus de guerre, plus de polémique, plus de disputes, plus besoin de faire l'effort de coexister.

Lorsque dans le pays des chrétiens, une personne se convertit à l'islam, on l'expédie par un avion qui la parachute dans le pays des musulmans (un avion chrétien n'a pas le droit d'atterrir dans un pays de croyance différente!). Il n'aura plus le droit de revenir chez les chrétiens ni de revoir sa famille, ni ses amis, perdant son travail, ses biens, sa maison, car il ne pourra pas emporter tout cela avec lui aux pays des musulmans. Nous n'aurons plus besoin ni de le juger ni de le considérer comme un apostat, ni de le mettre en prison, ni de le renvoyer de son travail ni de le maudire, ni de faire l'effort de coexister. Le renvoyer au pays de sa nouvelle confession par-dessus le mur de Berlin. C'est tout. J'imagine que vous imaginez avec moi ce nouveau monde. Il est beau!

Ainsi nous cessons de polémiquer, de juger, d'insulter, d'emprisonner le concitoyen qui a une confession différente des autres ou qui ne croit en rien. Ce monde vous convient-il? Votre frère, votre ami, votre fils, votre mari, votre épouse, votre père, votre mère, votre voisin, votre cousin, votre oncle, votre tante, votre grand-père, bref un proche avec qui vous avez toujours respiré le même air, partagé la même histoire, vécu les mêmes expériences, parce qu'un jour il embrasse une religion différente de la vôtre, vous devez le rejeter ou bien faire l'effort de coexister avec lui, alors que vous existiez tranquillement jusque là, avant sa nouvelle confession, sans aucun problème?

C'est cela qui me serre la tête et me donne une douleur interne qui bloque totalement mon cerveau. Mais mon Dieu, qu'y a-t-il de gênant pour que tout s'arrête et pour que votre relation avec cette personne change? Parce qu'il a une croyance différente de la vôtre? Et rien que pour cela vous devriez faire un EFFORT pour COEXISTER avec lui, alors que vous aviez toujours existé avec lui? Prenez, s'il vous plaît, cinq minutes, fermez les yeux, réfléchissez, et essayez de trouver une réponse juste, sincère et logique.

LIRE AUSSI: