Huffpost Maroc mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Jaouad Mabrouki Headshot

Le "divorce polygame" de l'Angleterre

Publication: Mis à jour:
BREXIT
ASSOCIATED PRESS
Imprimer

BREXIT - Avec la mondialisation, la coexistence entre les peuples est devenue une nécessité pour la paix dans le monde et le progrès de l'humanité. Il n'y a pas si longtemps, nous étions heureux d'assister au "mariage collectif" de plusieurs pays de l'Europe et de voir les prophéties de "l'unité dans la diversité" qui s'accomplissaient et l'étendard "vous êtes tous les feuilles et les fruits d'un seul arbre" se dresser de plus en plus haut.

Notre espoir grandissait davantage attendant la reproduction de ce modèle de "mariage" dans d'autres continents. Nous avions commencé à rêver qu'un "mariage mondial" était proche et qu'une "nouvelle race" d'hommes allait naître. Or aujourd'hui l'Angleterre est sur le point de divorcer et de devenir une mère célibataire, donnant un coup dur au projet du mariage mondial.

Habituellement, un individu divorce avec un partenaire. L'Angleterre, elle, souhaiterait un "divorce polygame": se séparer de tous ses partenaires à la fois, comme si un polygame divorçait instantanément de toutes ses femmes!

Ce divorce n'est-il pas le reflet de ce qui se passe dans la famille humaine? Familles composées, décomposées, puis recomposées, puis de nouveau décomposées et ainsi de suite? Le divorce est devenu un acte banal, la solution à tous les conflits et aux difficultés dans un couple. D'ailleurs, c'est parce que le mariage s'est aussi banalisé. Nous assistons à un drame social et cela dans le monde entier, car l'institution du mariage est bafouée et méprisée.

Si le divorce était presque interdit dans toutes les religions et dans toutes les cultures, au point où la polygamie était autorisée, au stade de "l'enfance" de l'humanité, c'était une façon d'éviter la destruction et la désunion de la société. De plus, si le divorce était presque interdit, ce n'était pas pour faire souffrir les partenaires mais plutôt pour leur donner toutes les chances possibles de se réconcilier. Cela pousse à bien réfléchir avant de se marier, afin de saisir tous les objectifs de cette institution sacrée.

Nous ne nous marions pas pour divorcer. Par contre, un mariage basé sur des intérêts personnels ne peut être que temporaire, le temps que la mission soit accomplie. Puis il y a décomposition pour une autre recomposition. Il en est d'ailleurs ainsi dans le monde de la politique et des affaires commerciales.

Maintenant, est-ce que les pays se "marient" pour des profits nationaux ou bien pour être unis à tout jamais, "pour le meilleur comme pour le pire"? A ce stade de l'âge de l'humanité, il me semble que ce mariage ne peut être qu'éphémère car il est motivé avant tout par l'intérêt national!

Et puis, pourquoi s'unir en petit clan si ce n'est pour devenir plus fort par rapport aux autres et en l'occurrence les affaiblir davantage? Ceci ne nous rappelle-t-il pas, dans l'histoire, les mariages d'arrangement entre les familles royales? Ainsi, les bases de ces unions sont d'emblée fausses et malsaines et ne peuvent tenir la route longtemps ni amener la stabilité.

Si nous voulons vraiment nous unir pour l'éternité, pour aboutir à la paix et à la prospérité du monde entier, nous devons tous, sans aucune exception, nous installer autour d'une table, consulter ensemble et former ainsi l'UM ou l'Union Mondiale, tous ensemble, États pauvres ou riches, main dans la main pour l'unité.

Cet éventuel "divorce" de l'Angleterre nous amène à nous interroger sur les raisons du "mariage" entre les différents États. Ne s'agit-il pas uniquement d'un "mariage politique" à l'image de ce qui se passe entre les partis politiques à l'approche des élections présidentielles? Un "mariage" temporaire et éphémère?

Nous voyons tous, dans notre société, les conséquences d'un mariage basé uniquement sur des intérêts matériels! Ces conséquences sont si désastreuses que l'éclatement a pris le dessus à l'heure actuelle avec toutes les souffrances auxquelles nous assistons. Une véritable déchirure!

En réalité, les objectifs du mariage sont essentiellement spirituels, et le mariage devrait offrir la paix et la sérénité. Seulement ces objectifs demandent beaucoup de travail, de la patience, de la persévérance, de la bonne foi, de l'équité, de la confiance, de la véracité et de l'égalité entre les partenaires.

Si le mariage échoue actuellement, c'est que chaque partenaire est à la recherche de son propre bien-être et cherche essentiellement à satisfaire le plaisir de son ego. Chacun se marie pour son propre bonheur oubliant celui de l'autre. Or, dans l'institution du mariage, le bonheur ne peut être réalisé que si le souci majeur de chaque partenaire est de se mettre au service de l'autre essayant de lui garantir le bonheur. C'est ainsi que l'institution du mariage et de l'unité réussit à atteindre ses objectifs, qui sont principalement d'ordre spirituel.

Revenons maintenant au "mariage" des États et des peuples. Si à la moindre mésentente, conflit ou difficulté on se dirige vers le divorce et la séparation, pour quelle raison alors se sont-ils mariés et se sont-ils unis, comme l'UE par exemple?

Si les raisons de l'union ne sont que matérielles, si chaque État ne pense qu'à son propre intérêt, de façon égoïste, et ne se "marie" avec les autres États que pour ses propres bénéfices, bien évidement, aucun effort ni sacrifice ne sera possible ou envisageable! "Soit je suis gagnant et je reste, soit je suis perdant et je divorce".

Imaginons que cette union soit basée sur l'amour de l'autre, l'amour de l'humanité, le divorce ne serait en aucun cas envisagé. La crise que connait l'UE actuellement serait uniquement une crise comme celles que nous observons dans l'institution du mariage.

Une crise, ce n'est pas un échec. Étymologiquement parlant, cela renvoie à l'idée de douleur, certes, mais aussi à la notion d'opportunité, c'est un moment d'opportunité vécu dans la douleur. La crise est donc une étape dans un processus d'évolution, elle permet de passer d'un état à un autre qui sera plus adapté.

Peut-être ce "divorce" des États est-il dû à un "mariage" basé uniquement sur des intérêts nationalistes?

Le monde est encore immature, nous rappelant le modèle ou le fonctionnement des clans d'ados qui se composent puis se décomposent et ainsi de suite. Ce schéma s'opère aussi entre les États selon le processus "d'intégration" et de "désintégration".

La paix mondiale est inévitable, l'union de tous les pays du monde est une nécessité pour la survie de l'humanité, pour sa paix et sa prospérité mais aussi pour la protection de notre environnement, la source de la vie!

Ne nous attristons pas car cette union est inéluctable, elle sera basée sur des valeurs spirituelles, morales et humaines, afin de pouvoir se consolider et devenir indiscutablement une réalité. Demain, la terre ne sera qu'un seul pays et tous les hommes en seront les citoyens.

Avec la mondialisation, la coexistence entre les peuples est devenue une nécessité pour la paix dans le monde et le progrès de l'humanité. Il n'y a pas si longtemps, nous étions heureux d'assister au "mariage collectif" de plusieurs pays de l'Europe et de voir les prophéties de "l'unité dans la diversité" qui s'accomplissaient et l'étendard "vous êtes tous les feuilles et les fruits d'un seul arbre" se dresser de plus en plus haut.

LIRE AUSSI: Brexit: Quelles conséquences pour l'économie marocaine?

Close
Les 10 premiers prétendants au trône d'Angleterre
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée