LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Jaouad Mabrouki Headshot

"Le danger jaune", transport d'élèves ou de marchandise scolaire?

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Comme au début de chaque année scolaire, des bus jaunes envahissent les villes, les conducteurs tels des guerriers à l'image du film "Mad Max", se précipitent, chacun pour soi, "b'zarba wlla'h'fa(1) et cela devient "Apocalypse Now"! À travers Les fenêtres de ces bus, j'aperçois souvent les élèves, comme de la volaille, qui appellent au secours!

Fréquemment, je remarque le "danger jaune" qui se gare devant un immeuble, gênant la circulation par la même occasion, et brusquement la porte arrière du bus est ouverte par une dame en blouse blanche qui me rappelle "l'grisseur d'l'kérane"(2) et sans aucun sourire, elle hurle "yallah fissa3"(3). Avant même que l'élève n'ait pris sa place, "Mad Max" redémarre pour aller ramasser la "marchandise scolaire" restante.

Un élève traité comme une "marchandise scolaire" va-t- il avoir une personnalité équilibrée, ressentir la dignité et développer l'amour pour la connaissance?

Quel est donc le vécu de l'enfant et que subit-il durant son trajet dans "le danger jaune" ; quels modèles éducatifs s'ancrent dans son cerveau de la maison à "l'usine scolaire"?

1- "Mad Max", le fameux conducteur éducateur :
  • Mad Max ignore ce qui se passe dans son navire et son seul souci quotidien est de ramasser "la marchandise scolaire" pour la déposer à l'heure devant l'usine scolaire.
  • Mad Max est un conducteur robotique et ne jette jamais un regard sur "la marchandise scolaire", son rôle est seulement de conduire "le danger jaune"!
  • Mad Max n'exprime aucun respect pour "la marchandise scolaire"!
  • Mad Max ne dispose pas d'application "sourire", "bonjour" et "au revoir".
  • Mad Max ne porte jamais de costume, de chemise blanche et de cravate car il ignore que le choix du port de vêtements pendant le travail est un signe de respect pour soi et pour ceux qui travaillent avec lui!
  • Mad Max donne l'exemple parfait de la conduite "zarba ou l'9fouzia"(4) et montre comment détourner le code de la route ! Il prépare les élèves au circuit de Monaco en leur enseignant que les piétons sont moins que des mouches et comment arnaquer et dépasser les autres conducteurs pour être les premiers!

2- "l'grisseur"(2), le glorieux modèle d'éducateur
Je remarque que "l'grisseur"(2) est mélancolique, certainement parce qu'elle est obligée de faire ce travail sous-payé et qu'elle est privée de tous ses droits de salariée. Ainsi elle ignore l'amour du travail et se comporte avec l'élève comme une "marchandise scolaire". L'enfant en montant dans le "danger jaune" ne voit aucun sourire, n'entend aucun bonjour. L'enfant est agressé froidement par "l'grisseur" et il est confus et affecté émotionnellement avec une brisure dans sa confiance en lui. Ceci induit en lui la haine envers "l'grisseur", l'école mais aussi envers l'amour de la connaissance. Je me demande si ces industries scolaires ne nous produisent pas toute une génération handicapée, avec une personnalité effacée et une dignité poly-fracturée?

3- L'élève "marchandise scolaire", magma de stress chronique
Après une pénible nuit à rédiger des devoirs dignes de la NASA, chose que je considère comme criminelle et relevant de la torture préméditée, l'enfant souffre déjà de son réveil matinal et de surcroit il va stresser terriblement face aux hurlements de sa mère "hawa radi ymchi 3lik transbpore, yallah fissa3"(5). L'élève sort de chez-lui et son stress s'amplifie davantage lorsqu'il voit et entend le hurlement de "l'grisseur", "yallah z'reb mal'k t9il rak m3atal"(6). Plus grave encore, les élèves qui sont les premiers sur le circuit du ramassage peuvent passer plus d'une demi-heure dans le navire "danger jaune" avec au moins 30 arrêts pour ramasser le reste de la "marchandise scolaire". Durant ces 30 mn ou plus les élèves "kaytmakhd'lihoum l'mokh b7al chi omléta"(7). Dans quel état arrivent-ils en classe après cette torture et ce stress chronique? Je laisse le lecteur chercher lui-même sur le net les dangers du stress chronique chez l'enfant!

Pour conclure, je me demande quel est le but de "Mad Max", "l'grisseur" et "l'industrie scolaire" Est-ce qu'il s'agit vraiment de nous préparer un jour meilleur pour notre société, où régnerait le respect total des uns et des autres, la citoyenneté, l'ordre et la civilisation? Ou juste une génération de robots bourrés d'informations?

(1) Avec précipitation et frénésie
(2) L'assistant du chauffeur des bus, autrefois appelé graisseur
(3) Très vite, en vitesse
(4) Etre rapide, filou et arnaqueur
(5) Le transport va partir, fais vite
(6) Vite, t'es lent, t'es en retard
(7) Le cerveau est secoué et battu comme une omelette

LIRE AUSSI: