LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Jaouad Mabrouki Headshot

Le baiser innocent meknassi

Publication: Mis à jour:
KISSING YOUNG
shironosov
Imprimer

SOCIÉTÉ - Ce qui vient de se passer à Meknès, où deux adolescents ont été punis pour s'être embrassés dans une salle de classe, et la manière avec laquelle a été traité cet "incident" me pousse à analyser les causes et les répercussions de cette affaire.

Les causes

1- L'absence d'éducation sexuelle: Aussi bien à la maison qu'à l'école, l'éducation sexuelle est absente et parler de la sexualité est tabou! Les enfants doivent être chastes sans savoir pourquoi. Personne n'accompagne l'adolescent dans son vécu sexuel ni ne lui explique comment il doit gérer cette énergie sexuelle qui explose brutalement dans son corps. Tout se résume en "halal" et "haram".

2- L'absence de connaissances sexuelles de l'adolescent chez les enseignants: Les enseignants ne sont pas formés en la matière et ignorent comment comprendre l'ado et comment l'accompagner dans cette crise.

3- L'absence de rencontre entre directeur et élèves à la rentrée scolaire pour leur rappeler le règlement intérieur ainsi que son affichage dans l'établissement. Pour ce qui est sexuel, l'établissement compte sur les traditions sociales!

4- La contradiction entre le comportement social et les préceptes religieux: On répète à l'ado que notre société est conservatrice et religieuse alors que dans la rue, on ne voit que le contraire. L'ado perçoit alors l'hypocrisie et se révolte contre la société.

5- L'injustice dans la confusion: L'ado voit bien le harcèlement sexuel des femmes dans la rue, par des jeunes, adultes et vieux, devant les yeux des enseignants et des autorités, devant les cafés, personne ne fait rien et les harceleurs sont acceptés et non punis. Alors que pour un baiser innocent, on punit deux ados et de façon inéquitable en plus?

6- L'incohérence du système scolaire: L'enseignement est chargé de former des citoyens équilibrés qui serviront le pays. Si notre société boite encore, c'est parce que la femme est considérée comme inférieure à l'homme. Pour progresser, la femme doit être instruite d'abord, et pourtant, on décide de renvoyer la femme et la mère de demain de l'école!

7- L'absence de l'égalité des sexes: L'école impose à la fille élève de porter une blouse contrairement au garçon. Demandons-nous comment est perçue et vécue cette ségrégation par la fille et le garçon et quel message est passé aux élèves... La fille devient objet de désir et de sexe!

Les conséquences de cette décision

1- Psychologiques et sociales: Ces ados sont détruits complètement dans leurs personnalités comme s'ils avaient commis un crime. Leur image est salie socialement et les ados sont perçus comme des pécheurs, surtout la fille qui est perçue comme une "fille de joie", culturellement parlant! Je suis d'accord pour la chasteté et le respect de la sacralité de l'institution de l'école, seulement, il fallait traiter cette affaire en interne sans qu'elle ne prenne cette tournure médiatique et devienne un scandale social.

2- Dissociation entre le discours des institutions et ce qui se passe en réalité: Cette contradiction flagrante nourrit encore plus le vécu de l'injustice chez les adolescents et accentue leur révolte contre la sacralité des traditions et leur dissociation du monde des adultes.

LIRE AUSSI: BLOG - Affaire du baiser de Meknès ou l'absurde sociétal