Huffpost Maroc mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Ismael Zniber Headshot

Zemmour, l'homme qui voulait littéralement se faire un nom

Publication: Mis à jour:
ERIC ZEMMOUR
Charles Platiau / Reuters
Imprimer

(Réaction aux propos tenus par Eric Zemmour sur la chaîne LCI à travers lesquels il affirmait que Rachida Dati ou Zinedine Zidane seraient moins français que lui en raison de leurs prénoms)

Eric Zemmour est un monsieur qui souffre vraisemblablement d'un complexe d'intégration en phase terminale. Son nom de famille doit lui faire faire d'atroces cauchemars. C'est dur pour lui de savoir que Zemmour est à la fois le nom d'une tribu berbère au Maroc, le nom de plusieurs villes et régions du Maghreb selon les déclinaisons (Zemmour, Azemmour, Azmour, Zemmoura, etc). Et puis il me semble qu'Eric est un prénom d'origine celtico-scandinave et non chrétienne.

Ce monsieur doit aussi savoir que par-delà le monde, il y a aussi des arabes chrétiens qui se nomment Hanane, Tariq, Sabah, Khalil et Ibrahim, et que leurs ancêtres ont été chrétiens bien avant Clovis et bien avant que le vase de Soissons ne se brise.

Le christianisme, monsieur, est né dans le sable de l'Orient. Si vous êtes allergique à cette grande région du monde alors souffrez, souffrez encore dans les ténèbres de votre ignorance et de votre névrose raciste, car vous, vous disparaîtrez et l'Histoire que vous tentez de travestir, elle, est indélébile.

D'ailleurs sachez que la culture chrétienne des premières heures a été par la suite grandement latinisée, et avec elle plusieurs noms aussi. Le christianisme n'est pas né à Boulogne-Billancourt hein, mais à Bethléem. Et à Bethléem il n'y avait pas de Benoît, de Jean-Charles, d'Arthur, de Justine ou de Léo, dans cette région il y avait des noms araméens, phéniciens, hébreux etc. Donc on se calme et on va regarder "C'est Pas Sorcier".

Le monde est fait de strates et d'amoncellements de cultures, de perpétuels mouvements humains et d'échanges. Et puis, sur le plan anthropologique, excusez-moi de décevoir votre obsession maladive, mais même Jésus que tout le monde s'imagine pâle aux yeux bleus tel un teuton comme la plupart des icônes le représentent est en réalité un sémite. Il fut probablement un homme mate de peau aux yeux bruns qui ressemblait sans doute d'ailleurs à Karim l'épicier sympathique d'en bas de chez vous à qui vous ne répondez pas "bonjour" car vous le considérez moins gaulois que vous. (D'ailleurs quand je vous vois et que je regarde mon album d'Astérix, j'ai du mal à faire le lien, par contre dans mon album des Schtroumpfs je reste pensif devant le personnage de Gargamel).

Ces noms qui ne sont pas français à votre goût, monsieur, se lèvent tôt le matin pour nettoyer le sol sur lequel vous marchez, ils se sont battus pour la France à plus de deux reprises dans des conflits qui n'étaient pas les leurs. Vous! Qu'avez-vous fait pour la France? C'est votre prénom, tiens, qui fait tout à coup de vous un Français? L'idée de la France se résume-t-elle donc à un prénom?

D'ailleurs même Napoléon que vous citez, son prénom est-il chrétien? Non. Il a dû forcer son entrée dans le calendrier en imposant la célébration de la Saint-Napoléon le 15 août. Les bonapartistes ont même inventé un mythe lié à un prétendu saint du nom de Napoléon. Un prénom qui ne figure même pas sur le Martyrologe romain (registre officiel des saints de l'Eglise catholique). D'ailleurs Napoléon était-il pour autant français? Plusieurs Corses vous diraient le contraire.

En parlant de Corse. Vous qui félicitiez dernièrement certains de ses habitants pour leur hostilité à ce "cheval de Troie" que constituerait l'islam, pour leur rejet du voile et de ses autres bizarreries qui voudraient s'imposer à la société française, sachez qu'en Corse, depuis des siècles, les femmes sont voilées. Les femmes, y compris à l'époque de Napoléon, se baignaient habillées tout en noir. Prosper Mérimée dit même dans son livre Colomba que vous avez sûrement excommunié de votre panthéon littéraire: "Sur la tête, elle portait ce voile de soie noire nommé mezzaro, que les Génois ont introduit en Corse, et qui sied si bien aux femmes."

Peut-être que si Mérimée parlait dans son bouquin de "femme voilée" au lieu de "femme au mezzaro", il n'y aurait pas d'hystérie comme il y en a aujourd'hui à l'égard d'un bout de tissu. Mais encore fois, il ne s'agit que d'une futile affaire de noms et de dénominations.

On n'aurait même pas besoin de trouver des arguments scientifiques et forts érudits pour briser votre raisonnement. Je ne parle même pas des théories racistes sur les crânes dolichocéphales des joueurs de football allemands qui justifieraient leur victoire, ni de l'apologie de l'apartheid, des crimes de guerre et de la colonisation à travers l'éloge des méthodes israéliennes dont vous désirez l'application sur le territoire français pour "reconquérir les banlieues", etc. Vous avez un triste palmarès de sorties médiatiques inutilement provocantes et intellectuellement malhonnêtes si tant est que nous considérions vos interventions comme étant celles d'un intellectuel.

Monsieur, si vous répugnez à l'idée de savoir que vous avez des origines non-françaises, eh bien sachez qu'il y a des gens, la plupart d'ailleurs, qui sont fiers de célébrer leurs racines et de donner des prénoms à leurs enfants pour rendre hommage justement à ces racines qu'ils chérissent. L'assimilation dont vous faites l'éloge a été la marque des puissances impérialistes et coloniales. Vous nous parlez de "suicide français", vos pensées sont en effet suicidaires. Les gens comme vous sont les assassins de la démocratie et de la différence. Et sans vergogne vous venez nous dire que cette loi sur les prénoms chrétiens qu'il faudrait rétablir "fait l'unité de la France". C'est fou de voir à quel point ce sont ceux qui nous parlent d'unité qui visent plus que jamais à nous diviser.

A tous ces reclus et perclus de la pensée comme vous, les Houellebecq, les Fienkielkraut & Cie, j'ai envie de vous dire, sortez! Sortez un peu de chez vous! Voyagez, rencontrez des gens et voyez à quel point ils sont différents de vous! Le monde, ce n'est pas le 16e arrondissement de Paris ou les bistrots germanopratins. Allez à Beyrouth, à Tunis, au Caire, à Amman avant d'avoir le culot de parler du monde!

Cet individu est une insulte pour la communauté maghrébine, pour la France ainsi que pour la communauté chrétienne! Sans parler de ses origines juives qu'il semble ici renier.

Bref, à l'heure où la production de faux débats et de polémiques à deux sous acquiert un rythme industriel, je dis stop. Monsieur, soyez gentil, faites-vous une tisane et taisez-vous pour toujours. A force de brasser de l'air pour rien, ça sent l'éthanol, et ça finit par saouler!

Bon, je vous remercie quand même pour une chose. Sans des personnages comme vous, il serait très probable que l'on meure plus tôt, faute de rire. Car comme dit le président suisse Schneider-Ammann: "Rire, c'est bon pour la santé".

LIRE AUSSI: