Huffpost Algeria mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Ihsane El Kadi Headshot

Makhloufi-Lavillenie ou la volatilité tropicale du cours de l'argent

Publication: Mis à jour:
Imprimer

makhloufi

La valeur de l'argent est plus fluctuante que celle de l'or. Sous les anneaux de l'Olympe. Elle peut chuter de 50% en une seule séance de cotation. Et faire le bonheur ou le malheur de ses acquéreurs. A une heure d'écart. C'est la volatilité du marché olympique.

Dans la soirée détrempée de lundi, le cours de l'argent est brutalement monté à l'appel du 800m. L'or était déjà vendu à Rudisha. Les ordres d'achat se sont rabattus en masse sur l'argent. Ont fait flambé son prix. Taoufik Makhloufi a raflé la mise. Et a amplement savouré le bonheur du vice champion olympique, qui connaît pourtant le nirvana de la consécration.

Il le sait, son argent scintille de reflets vermeils. Tout y est réuni. La science de la préparation qui fait coïncider la forme optimale avec le jour J. L'art de la course qui permet d'éviter les pièges, comme le départ en kamikaze de Alfred Kipketer, le Kenyan qui a fait exploser la concurrence au profit de son compatriote Rudisha. Et le panache du champion qui va chercher le supplément de VO2 max qui le fait crever son plafond invisible. Tout.

C'est d'ailleurs ce dépassement de lui même qui change l'histoire. Depuis que Makhloufi a fait entrer l'Algérie dans le tableau des médailles, l'insistance est justifiée sur son sens tactique, la progressivité de sa remontée, l'acceptation de laisser Rudisha prendre 5 mètres d'avance aux 250 m. Pour se concentrer sur le français Ambroise. Mais une course d'attente classique n'aurait pas suffi à négocier l'argent au prix de l'or. Impossible à l'allure météoritique des Kenyans.

C'est parce que Taoufik Makhloufi a couru en 1m42 61 qu'il a brillé dans la nuit brésilienne. Plus d'une seconde plus vite que son record personnel. Et de 4 dixième de seconde mieux que le record d'Algérie d'un prestigieux prédécesseur : Djabir Said Guerni (1m43s08 en 1999).

Entre deux olympiades, Taoufik Makhloufi court peu l'argent. L'autre. Celui de la Diamond League meetings de l'IAAF. Il préfère l'Histoire. La grande. Il est le deuxième algérien après Soltani à gagner deux médailles sur deux olympiades.

La décote de l'argent a été brutale en fin de séance tropicale. Le même métal qui a inondé de joie Makhloufi et les Algériens a plongé dans la stupeur Renaud Lavillenie et la France Olympique. Le champion de Londres 2012 est devenu le meilleur perchiste de l'histoire. Il a effacé le nom de Bubka des tablettes avec un irréel 6m16 en salle. Un David Rudisha de la verticalité.

Sur le sautoir du stade olympique redevenu sec en fin de soirée, il a aligné quatre sauts limpides pour arriver à 5m98. Tout du 1 er essai. Seul au monde. Le concours de la perche, comme le 800m, devenait une bataille pour l'argent. L'or était attribué.

Et puis est survenu le moment olympique. Celui ou la magie du lieu efface les frontières. Lavillenie attendait les échecs de ses concurrents. Les uns après les autres. Avant de pouvoir faire son tour d'honneur. Tous ont échoué. Sauf Un. Le jeune brésilien de 22 ans, Thiago Da Silva, champion du monde junior. Avec un essai de retard, il devait obligatoirement tenter une barre de 6m 03 pour conquérir l'or.

Le jeune Thiago n'avait jamais sauté au dessus de 5m90 en plein air. Autant dire que la barre à 13 cm au dessus était "mission impossible". Un détail fatal. L’entraîneur de Da Silva, Vitaly Pétrov, est l'ancien coach de Serguei Bubka. Il lui a fait prendre une perche exceptionnellement longue. Et le miracle a fait chavirer le Brésil.

L'argent de Renaud Lavillenie a légitimement pris la couleur d'un désastre national. Le jovial sauteur de Clermont-Ferrand restera dans la légende pour son immense talent de champion. Il le restera aussi pour cet instant de désespoir. Où la côte de l'argent a chuté de très haut. A faire pleurer les marchés tropicaux.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.