Huffpost Maroc mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Hafid Benmarzouq Headshot

Clientélisme et "hérédité" dans la fonction publique marocaine

Publication: Mis à jour:
MANAGEMENT OFFICE
Shutterstock / Bacho
Imprimer

EMPLOI - Le travail est un droit garanti par l'Etat et non pas un privilège octroyé par les voies du favoritisme ou du clientélisme. Ce principe constitutionnel assure donc un accès égal à la fonction publique.

Dans notre pays, le marché du travail n'a pas connu un changement radical. Un énorme déséquilibre entre l'offre et la demande persiste encore, créant un chômage de masse marqué par une oisiveté importante parmi les jeunes. Malgré ces problèmes, des déviations et des dérogations à la loi contribuent à approfondir cette crise.

A cause de certaines mauvaises "traditions" de recrutement, certaines personnes ne sont pas obligées de se plonger jusqu'au nez dans leurs bouquins, de vivre des jours fiévreux passés dans l'attente d'un pseudo-concours et de ses résultats. Elles ne sont pas, non plus, forcées de prendre des moyens de transport obsolètes, de dormir n'importe où et de manger n'importe quoi, dans l'espoir de rejoindre les salles de l'examen. Pour ces "fils de l'Etat", l'accès au travail pourrait se réaliser par simple coup de téléphone, par l'intermédiaire d'une personne influente ou d'un président de commune.

Un autre mode étrange d'emploi qui semble s'ériger en loi secrète dans certaines administrations, consiste à occuper, ou tout simplement hériter du poste d'un père mort ou retraité, directement et sans concours. Et cette voie illégale est devenue par le fil du temps une coutume quasi-reconnue par certains responsables administratifs.

Selon des chiffres officiels, 26% des affectations et postes sont offerts à des personnes incompétentes et sans diplômes. Résultat: les jeunes sont massivement, aujourd'hui, parmi les plus exposés au chômage. Le taux de chômage parmi les 15-24 ans est deux fois plus élevé au niveau national.

Il est de 25% parmi les jeunes diplômés de niveau moyen et de 60% parmi les diplômés de niveau supérieur.

Mais on n'a pas parlé du nombre de fonctionnaires, qui sont au contraire compétents, ayant des diplômes universitaires et qui ont été affectés par la voie du clientélisme. Ces fantômes sont peut être indéchiffrables pour des raisons inexplicables.

Nous croyons que ces pratiques ont pour origine plusieurs éléments à savoir:

- la persistance d'une mentalité tribale, régionaliste et autoritaire et parfois raciste qui favorise les personnes appartenant à son clan;

- Une société soumise qui a fini par tolérer la corruption comme un fait social;

- La personnification du pouvoir;

- Enfin le conflit politique entre l'Etat et les formations et mouvances politiques et la compétition électorale entre ces compositions politique elles-mêmes.

Le "makhzen" essaye de racheter certains partis de droite et de négocier avec les autres. Ces derniers à leur tour rachètent les voix des citoyens pour avoir de nombreux adhérents et garantir l'équilibre de force face aux adversaires. Cette pratique s'est propagée malheureusement en contaminant certains partis de gauche.

Tout se passe dans le silence. De Rabat à Nador, de Azilal à Laayoune. L'accès à l'emploi est soumis à un rapport de force politique et économique. Les forts accèdent facilement au travail.

Le secteur privé n'échappe pas à ces maladies. La prédominance de l'entreprise familiale est un handicap contre un recrutement qui prend en considération la compétence et le niveau scientifique comme critères essentiels pour accepter les candidat au travail sur un pied d'égalité.

Il s'en suit que les apolitiques, les jeunes issus des couches sociales pauvres et fragiles seraient victimes et en marge de la société.

On n'est pas d'accord avec certaines thèses qui disent que ces modes inacceptables d'employabilité sont des fruits légitimes du processus de démocratisation et une facture lourde à payer en contrepartie d'une paix sociale. Au contraire, c'est une menace directe à cette paix .

C'est également une déviation démocratique à ne pas justifier et à ne pas défendre.

LIRE AUSSI: "Bath Management" ou la théorie des seaux dans l'entreprise familiale marocaine (BLOG)