LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Fatiha Daoudi Headshot

Campagnes pour la lutte contre la violence envers les femmes

Publication: Mis à jour:
WOMEN MOUTH TALKING
Getty Images/iStockphoto
Imprimer

Deux campagnes pour la lutte contre la violence envers les femmes ont été initiées récemment. La première s'est distinguée par le choix de la couleur orange et la deuxième par la diffusion de spots télévisuels.

Concernant la première, elle a consisté, sur des espaces publics, en un lâcher de ballons et le port d'écharpes de ladite couleur. Nous avons même assisté à la promotion de cette campagne sur le plateau d'une télévision publique avec, en direct, l'offre d'une écharpe orange au présentateur! La couleur orange comme moyen de communication m'a intriguée et je me suis demandée quelle était la relation entre cette couleur (un bel orange, il faut le reconnaître!) et la lutte contre la violence envers les femmes?

La couleur orange aurait-elle un lien secret avec le sort des femmes ou est-elle tout simplement la couleur favorite du promoteur de la campagne? Auquel cas, la gente féminine a le droit d'être sceptique. J'invite cordialement les chevronnés de la lutte pour les droits des femmes à se pencher sur cette question!*

La deuxième campagne est moins tape-à-l'œil que la précédente. Elle propose des spots télévisuels où l'on voit des femmes se faire harceler dans des transports en commun et réagir dans le silence, laissant parler leurs regards qui en disent long sur leur refus de la situation.

Ces spots ont pour but de faire prendre conscience du mal que représente le harcèlement sexuel. Cependant le silence des victimes et la seule éloquence de leur regard me semblent insuffisants. Car procéder, dans ce genre de spots, à une interversion de rôles serait plus pédagogique! Ainsi, nous verrions des femmes jouer le rôle des harceleurs, se collant par exemple aux hommes ou, pour le moins, les harcelant verbalement. Ce renversement de rôles et le choc psychologique qu'il ne manquera pas d'engendrer donneraient certainement plus à réfléchir!

Se contenter pour une prise de conscience, de l'éternel silence des femmes ne forcera pas les portes de l'évolution d'une société.

* "Depuis 2014, la couleur officielle de cette campagne est la couleur orange, qui symbolise un avenir meilleur et un monde plus juste, sans violence à l'encontre des femmes et des filles", indique le site de l'ONU femmes, qui mène cette campagne annuelle, ndlr.

LIRE AUSSI: