LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Fatiha Daoudi Headshot

L'Espagne n'aime pas les indépendantistes... espagnols

Publication: Mis à jour:
CATALAN SEPARATIST
REUTERS
Imprimer

CATALOGNE- L'Espagne, ce pays qui nous est si proche et pourtant si lointain, est très sourcilleux quand on veut toucher à son intégrité territoriale, et très chatouilleux quand on veut l'amputer. Il a été intraitable et violent pendant de longues années envers les indépendantistes basques jusqu'à ce qu'une trêve soit trouvée en faveur de son unité territoriale.

Il est vrai que, pour nous, Marocains, certaines "excroissances" territoriales de ce voisin posent problème car elles intègrent des territoires qui, logiquement, ne peuvent être géographiquement espagnols mais cela est un autre propos.

Actuellement, le pouvoir central espagnol mène une bataille féroce contre les indépendantistes catalans et leur volonté d'organiser, pour cela, un referendum. Pour contrer cet indépendantisme, il a eu d'abord recours à ses différentes institutions à commencer par le tribunal constitutionnel qui a proclamé l'inconstitutionnalité du referendum. Devant l'obstination catalane, l'Espagne a mobilisé, le jour du déroulement du vote, sa force légitime pour l'empêcher, faisant de nombreux blessés. Cette réaction a suscité l'indignation un peu partout et principalement celle de l'Union européenne qui comme chacun le sait est, à son tour, très chatouilleuse quand il s'agit des droits des européens.

Mais nous, Marocains, nous comprenons l'attitude de ce pouvoir central d'autant plus que le Maroc est, depuis plusieurs décennies, menacé dans l'intégrité de ses territoires sahariens. Malheureusement, cette compréhension n'est pas payée en retour car l'Espagne a une attitude ambigüe dans l'affaire dite du Sahara occidental. Pourtant, en sa qualité d'ancienne puissance colonisatrice, elle aurait pu contribuer à établir la légitimité de la revendication marocaine sur ce territoire!

Pire encore est l'attitude de personnalités espagnoles ayant une influence sur les médias et les agoras. Elles pleurent urbi orbi et à la moindre occasion le sort du "pauvre peuple sahraoui" que le "Maroc expansionniste" prive de son indépendance.

Ce qui frise le comique, c'est que la plupart de ces fervents défenseurs de la cause indépendantiste sont contre l'indépendance de la Catalogne!

LIRE AUSSI: