LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Fathi Aouadi  Headshot

Tunisie: Qui sera l'arbitre si l'armée est saturée? Appel à la rationalisation de son emploi

Publication: Mis à jour:
CHAAMBI
AFP
Imprimer

Notre armée est renommée loyale et mondialement reconnue pour son intégrité mais depuis l'avènement de la révolution voilà six ans, elle se trouve épuisée tous azimuts et ce sans relâche du fait de crises incessantes .

Son personnel est usé par les gardes à travers tout le territoire et le commandement ne fait que gérer cette situation au détriment de l'instruction et de l'adaptation aux nouvelles menaces.

À cause de l'inconscience de certains citoyens à bloquer les sites de production on vient de statuer qu'elle en serait responsable sur tout le pays.

Est-ce avec les mêmes effectifs?

Si oui, cela engendrerait plus de charges de travail et à fortiori plus de stress et par conséquent il y a des risques de dérapages et éventuellement l'émergence de cas d'indisciplines ou de mutineries.

Messieurs les décideurs, nos soldats sont le produit de notre société dont la propension actuellement tend vers le non-respect des normes et de l'État et à fortiori il arrivera un moment où ils diront pourquoi c'est toujours nous les boucs émissaires et peuvent craquer sous l'effet du "Burn out".

À cet effet, la sonnette doit être tirée afin que l'emploi de l'armée soit dans le bon sens de sa vocation et dans le cadre du service de la nation.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.