LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Farouk Bahri Headshot

Comment vivre sa première expérience à la foire du livre de Tunis lorsque l'on est un jeune entrepreneur? Retour d'expérience avec Ahmed Hadhri, fondateur de Yallaread

Publication: Mis à jour:
YALLA READ
Facebook/YallaRead
Imprimer

Au lieu de nous contenter de rapporter des images de longues files d'attente, au lieu de discuter avec des auteurs ou des libraires, nous nous sommes demandés comment évoquer la foire du livre sans tomber dans les clichés.

Nous avons donc décidé de nous adresser à un jeune entrepreneur qui a participé pour la première fois à ce rendez-vous annuel incontournable du monde de l'édition: la foire du livre de Tunis qui s'est tenue du 24 mars au 02 avril 2017.

Alors, qui êtes-vous?

Ahmed Hadhri, 25 ans. Diplômé en marketing en 2014 de Tunis Business School et actuellement Co-Fondateur et CEO de YallaRead.com, la 1ère plateforme web de prêt/emprunt de livres papier entre particuliers en Tunisie. Je suis aussi le Co-Fondateur de Social Impact Award Tunisie, une compétition internationale d'entrepreneuriat social pour les étudiants qui est organisée pour la 1ère fois dans la région MENA.

Lorsque j'étais étudiant, j'avais occupé plusieurs rôles de responsabilités dans des organisations comme AIESEC où j'ai passé 3 ans. J'ai aussi travaillé dans l'organisation de plusieurs projets comme l'International Startup Meeting en 2013, Hult Prize at University of Tunis en 2014 (la première édition en Tunisie) et le salon de l'entrepreneuriat en 2015. En outre, je faisais partie de l'équipe tunisienne qui a représenté notre pays dans la compétition régionale d'entrepreneuriat d'Injaz Al Arab en 2012, à la tête de la 1ère équipe tunisienne qui a participé à la compétition d'entrepreneuriat social Hult Prize à Londres en 2013 et d'une autre équipe qui s'est qualifiée à la finale de l'Arab Mobile App Challenge en 2014 à Tunis. J'étais aussi un candidat parmi les 20 candidats de l'émission radio Andi Fekra d'Express FM en 2014. En 2015, j'étais sélectionné comme fellow de l'organisation allemande Enpact où j'ai bénéficié d'un programme de mentorat de 9 mois et où j'ai fait la découverte de l'écosystème entrepreneuriat à Berlin et au Caire.

En 2016, parmi 550 candidatures de partout dans le monde, j'ai été accepté avec 24 autres entrepreneurs sociaux représentant différents pays à participer à un sommet d'Ashoka ChangemakersXchange en Italie. En 2016, j'ai aussi contribué comme journaliste pour le magazine libanais Wamda, qui s'intéresse à l'entrepreneuriat.

À part ça, je suis aussi passionné de musique (j'ai un diplôme de musique arabe et un diplôme de musique tunisienne), de lecture, de voyages et j'adore jouer au foot!

Parlez-nous un peu de Yallaread...

Lancé en Mai 2016, YallaRead.com est un site web de prêt/emprunt de livres qui vous permet de trouver des livres en papier à lire gratuitement selon vos besoins, soit en échangeant les vôtres avec ceux des autres utilisateurs du site pour une période déterminée soit en empruntant des bouquins de la part de vos amis et de vos connaissances... Non seulement la plateforme pourra être utilisée pour trouver des romans ou des bouquins à lire dans des catégories différentes (fiction, non-fiction...) mais aussi pour trouver des livres pour faire sa thèse, pour réussir ses études, pour apprendre une langue, pour passer un certificat etc. Notre mission est d'améliorer l'accès aux livres, de diminuer les barrières à lire, d'aider les gens à trouver les livres qu'ils cherchent et de créer une forte communauté de lecteurs.

Comment ça marche?

Chaque utilisateur après avoir créé un compte aura une bibliothèque virtuelle à laquelle il ajoutera les noms des livres qu'il a chez lui de façon à ce que n'importe quel utilisateur puisse découvrir sa bibliothèque personnelle en accédant à son profil. Après, il suffit de chercher un livre qu'on veut lire et le site nous donnera la liste des propriétaires de ce livre selon les filtres choisis (catégorie ou ville). Une fois le propriétaire du livre choisi, l'utilisateur n'a qu'à lui envoyer une demande d'échange en indiquant la date de début et la date de fin de la période d'échange souhaitée. Une fois sa demande acceptée, les 2 utilisateurs se rencontrent dans un lieu public pour échanger les livres. Après la fin de la période d'échange, ils se voient une nouvelle fois pour que chacun récupère son livre.

La confiance au sein de notre communauté compte beaucoup pour nous. C'est pour cela que nous avons développé des outils qui vous permettent d'échanger vos livres dans la paix d'esprit: Tout d'abord, nous vous donnons la possibilité de chercher vos amis sur le site et dans ce cas là vous allez échanger vos bouquins qu'avec des gens que vous connaissez. Ensuite, quand vous prêtez un livre à un utilisateur, vous avez parfaitement le droit d'emprunter n'importe quel livre de sa bibliothèque. Aussi, nous avons développé tout un système de notes et commentaires qui permettent à nos utilisateurs d'évaluer leurs expériences avec les autres utilisateurs et qui vont aider nos visiteurs à mieux connaitre une personne avant d'effectuer un échange avec elle. Enfin, vous avez parfaitement le droit de rejeter une demande d'échange d'un utilisateur si vous avez des doutes!

YallaRead.com
est un réseau social qui est entrain d'instaurer une culture de partage et de collaboration. Désormais, si vous achetez un livre et vous faites partie de notre communauté, vous devriez être fiers parce que vous l'avez acheté pour nos 2600 membres. Faire partie de YallaRead vous donne aussi un accès gratuit à plus que 1700 titres dans plusieurs langues et l'occasion de rencontrer des gens qui partagent avec vous les mêmes intérêts. En outre, le fait d'emprunter un livre de la part d'une autre personne nous rend plus motivé à le lire rapidement parce que nous sommes engagés par une période de prêt.

Votre participation à la foire du Tunis a été digne d'un roman...

Oui, nous avons commencé les procédures pour participer à la foire depuis Décembre 2016. Après une période, on a été informé que la commission de la foire a refusé notre demande de participation sans nous donner des détails. Nous n'avons pas baissé les bras!

Nous avons alors fait une demande au nom du directeur de la foire pour revoir notre demande de participation. Après ça, nous avons compris que notre demande a été refusée parce que le règlement de la foire ne le permettait pas vu que nous n'avons pas des livres à vendre. Bref, avant 10 jours de la foire sans recevoir une réponse, j'ai posté un statut Facebook sur mon propre mur pour informer le public de la situation. Mon statut a été partagé plusieurs fois. Le lendemain, le directeur de la foire Mr Chokri Mabkhout a lui-même répondu à mon statut et il m'a dit de venir pour prendre mon stand, qui m'a été offert. Je le remercie pour sa réactivité et je remercie tous les gens impliqués dans l'organisation de la foire qui ont poussé pour que YallaRead.com participe. Nous sommes très fiers d'être le premier site web collaboratif à joindre la foire du livre comme exposant et nous sommes certains que cela va ouvrir les portes à d'autres projets.

Comment avez-vous fait pour vous démarquer des autres stands?

Vu que c'est une première participation, nous étions doublement motivés à nous distinguer. Nous n'avions pas des livre à vendre et c'est ce qui a déjà fait une première distinction automatique. La deuxième chose qui a aussi fait la distinction, c'est la présence d'un jeune dans le stand. Après, nous avons pu attirer le public à travers des activités organisées pour la première fois dans l'histoire de la foire du livre de Tunis.

Tout d'abord, nous avons fait un partenariat avec une plateforme de taxis, un projet de réservation de taxis à distance lancé par le jeune Sadok Ghannouchi, qui a permis aux gens de bénéficier de 50% réduction dans la course d'un taxi réservé entre 10h et 12h, et entre 13h30 et 15h. KA' Editions, une maison d'édition tunisienne, a aussi encouragé cette initiative en proposant 50% réduction dans les prix de ses livres pour les gens qui viennent dans un taxi de cette société.

Nous avons voulu que le stand de YallaRead.com soit ouvert à tous les amoureux de la lecture y compris les booktubeurs/booktubeuses, blogueurs, blogueuses et les auteurs. Nous avons invité ces derniers à notre stand pour échanger avec eux, pour les prendre en photo afin de promouvoir leur excellent travail et pour nous parler de leurs achats de la foire. Notre stand a été un repère pour eux pour se rencontrer tous (certains pour la première fois) et cela nous a fait énormément fait plaisir. Nous avons aussi invité Syrine Abidi, une jeune écrivaine tunisienne de 20 ans, et Yesmine Selmi, une lycéenne de 19 ans de Jendouba qui était la gagnante du concours national de la lecture arabe organisé par les Emirats. En outre, le moment où on croise un personnage public, on ne rate pas l'occasion de filmer une vidéo avec lui pour nous montrer ses achats ou pour nous recommander des livres.

Nous avons organisé 3 chasses aux trésors au sein de la foire du livre. C'est un jeu qui consiste à donner une liste d'indices aux participants, qui les menaient d'un stand à l'autre, et en les trouvant, ils gagnent des livres. Les cadeaux ont été offerts par Alyssa Editions, par l'écrivaine Khaoula Hosni, par KA' Editions, par Pop Libris et par Fil Editions.

Il y a eu le YallaRead Wall. Nous avons réservé une partie de notre stand pour donner aux gens la possibilité de s'exprimer avec des bouts de papier à coller sur le mur en répondant à la question "que signifie la lecture pour vous?". Cela nous a permis de découvrir les différents points de vues des gens qui tournaient entre l'évasion, la vie, le savoir, la lumière etc.

Nous avons invité le groupe des bibliophiles tunisiens à organiser une rencontre dans notre stand et nous avons aussi accueilli le 28ème meeting du Tunis Book Club.

Quel bilan tirez-vous de cette première foire du livre?

C'était une participation géniale! C'est la première fois depuis le lancement du site qu'on est aussi proche d'une grande partie de notre cible. C'était une occasion de découvrir qu'il y a beaucoup de monde qui le connait déjà et d'avoir une confirmation que notre concept plait beaucoup. J'étais personnellement épaté par les centaines de mots de félicitations et d'encouragements.

Nous avons aussi profité pour faire des contacts avec des librairies, des maisons d'éditions et avec des représentants de quelques pays étrangers.

D'autre part, notre participation a attiré des médias qui sont venu filmer avec nous comme Alaraby Tv, CCTV et Radio France Internationale.

Finalement, la direction de la foire nous a accordé un certificat d'appréciation pour nous féliciter pour notre bonne participation et cela nous rend très fiers.

Quels sont vos projets à venir?

Lancer une application mobile, lancer un programme d'ambassadeurs dans tous le pays et s'étendre dans des pays en Afrique et dans la région MENA.

Que peut-on vous souhaiter pour l'avenir?

Les meilleurs souhaits possibles seraient d'avoir de plus en plus d'utilisateurs satisfaits et fidèles qui contribuent à l'amélioration de nos services avec leurs feedbacks, de réussir dans notre mission et à réussir à lever des fonds, à trouver des sponsors qui aideront le projet à grandir assez vite et à devenir une startup internationale.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.