Huffpost Algeria mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Farid Cherbal Headshot

Voyage au bout du Canada: Vancouver, la cité postmoderne (2ème partie)

Publication: Mis à jour:
GASSY JACK VANCOUVER
CANADA - 1999/01/01: Canada, British Columbia, Vancouver, Gastown, Statue Of Gassy Jack. (Photo by Wolfgang Kaehler/LightRocket via Getty Images) | Wolfgang Kaehler via Getty Images
Imprimer

Le 66ème congrès annuel de l'ASHG s'est terminé le samedi 22 octobre 2016, après cinq jours de présentation de 400 communications orales programmées dans 74 sessions, et de 4000 posters affichés.

Lundi 24 Octobre 2016, centre-ville de Vancouver, 14h

Ce fut un congrès très riche, avec des débats extrêmement intéressants sur la place de la génétique dans la santé humaine du 21ème siècle et dans notre compréhension de l'évolution du génome humain. Les journées de travail du congrès étaient très chargées, de 9h du matin jusqu' à 19 heures du soir, parfois. Le congrès annuel de l'ASHG, comme tous les congrès des sociétés scientifiques américaines, depuis une dizaines d'années, a permis de donner un instantané de l'état de la recherche en génétique humaine dans le monde de 2016.

J'ai passé une grande partie de la journée du lundi à visiter la ville de Vancouver et à découvrir ses trésors urbains et architecturaux qui se sont accumulés comme des strates géologiques, au fil des siècles, dans cette ville magique.

En premier, il faut rappeler l'extraordinaire diversité génétique des habitants de Vancouver. En effet, c'est une des villes les plus cosmopolites du Canada, en cela elle me rappelle Los Angeles, 52% de ses habitants parle une langue maternelle étrangère, autre que la langue anglaise. On y trouve les chinois, les hindous, les Afro-canadiens, les latinos américains, les arabes du moyen orient, les philippins, les japonais, les coréens-canadiens.

Bien sûr, l'histoire archéologique de la ville de Vancouver a montré la présence des peuples indiens d'Amérique depuis des milliers d'années. La ville se situe sur les terres historiques traditionnelles des peuples Squamish, Musqueam et Burrard. Ces peuples possédaient leurs villages dans plusieurs parties de l'actuelle ville de Vancouver comme Point Grey, Stanley Park...

Je commence ma visite par le mythique port de Vancouver. Le port de Vancouver joue un rôle central dans l'économie de Vancouver et du Canada. C'est le plus grand port et le plus diversifié du Canada. Selon les dernières statistiques publiées, le port a généré en 2013 plus de 172 milliards de dollars canadiens par an grâce à ses échanges avec plus de 160 pays. Les activités portuaires génèrent 9,7 milliards de dollars de PIB et 20,3 milliards de dollars de production économique !

Il faut rappeler aussi que la ville de Vancouver le siège de compagnies de la foresterie et minières. Elle est devenue au cours de la dernière décade, un centre important du développement de logiciel, de la biotechnologie, de l'aérospatiale, du développement de jeux vidéo, des studios d'animation, ainsi qu'une place importante pour la production télévisée et l' industrie du film. Ce qui lui a valu le surnom de Hollywood North (l'Hollywood du Nord).

De nombreux films et séries télévisées sont tournés dans la ville de Vancouver et ses environs. On peut citer X files, Supernatural... D'ailleurs, le festival international du film de Vancouver figure parmi les rendez-vous cinématographiques les plus importants au monde.

Je me rends à l'immeuble Place du Canada (Canada Place) qui est un bâtiment situé sur le front de mer de Vancouver. Il est situé à côté du Centre des congrès de Vancouver, le Pan Pacific Vancouver Hôtel, le centre de commerce mondial de Vancouver. L'extérieur du bâtiment est couvert par des toits en tissu ressemblant à des voiles, rappelant ainsi l'opéra de Sydney. C'est aussi le principal terminal de croisière pour la région, pour les croisières se rendant de Vancouver à l'Alaska.

Canada place accueille aussi la station d'hydravions de Vancouver. Toute la journée, on y voit le long des pontons, une flotte des hydravions qui décollent et atterrissent en permanence, comme des mouettes. Les hydravions se rendent en général à l'île Vancouver qui est située à 173 km de la ville de Vancouver. C'est une grande île de la Colombie britannique de la côte pacifique du Canada. A Vancouver, on prend l'hydravion, comme on prend le bus ou le taxi à Alger.

De la station d'hydravions de Vancouver, on peut admirer au loin le parc Stanley (Stanley Park) avec ses couleurs de l'été indien. C'est un lieu historique national. La zone du parc est le territoire traditionnel de peuples indiens autochtones. Les Squamishs disposaient de plusieurs villages dans ce parc. Les Musqueams utilisaient les terrains pour y entreposer des ressources C'est un parc urbain de 404 ha, plus grand que le Central Park de la ville de New York.

C'est un haut lieu de la biodiversité végétale et animale. C'est un espace naturel de cèdres et de sapins (un demi-million d'arbres), c'est aussi un paradis pour de nombreuses espèces d'oiseaux. On peut faire le tour du parc en empruntant la corniche (the Seawall) qui est une piste cyclable et piétonne de 8 kilomètres.

Je continue mon exploration de la ville en me rendant au numéro 838 de la rue West Hastings ou se trouve un des joyaux de l'architecture moderne de la ville de Vancouver qui est le fameux gratte-ciel appelé la Jameson House construit entre 2007-2001, c'est est une création du célèbre architecte anglais Norman Foster. L'immeuble intègre deux bâtiments des années 1920 qui ont été parfaitement restaurés. Le Jameson house est un immeuble vert (green building). Il produit sa propre électricité et possède un système de recyclage de l'eau.

L'immeuble a une hauteur de 116 mètres et abrite des nombreux commerces, des restaurants, des bureaux et bien sûr des appartements.

Il pleut de nouveau sur Vancouver. Je me dirige vers le quartier historique de Gastown. L'industrie forestière joua un rôle clé dans le développement de la ville de Vancouver à la fin du 19ème siècle. Le moulin historique nommé Hastings pour l'exploitation du bois est le noyau urbain fondateur autour duquel s'est formé la ville de Vancouver.

Ce moulin joua un rôle fondamental dans l'économie de la ville jusqu'à sa fermeture dans les années 1920. Le quartier autour du moulin Hastings prit le nom de Gastown et c'est Gassy Jack (propriétaire d'une taverne mitoyenne du moulin Hastings) qui est considéré aujourd'hui comme le fondateur de la ville de Vancouver, et d'ailleurs il a sa statue dans le quartier.

En se promenant dans le quartier de Gastown, on pense toute de suite à la mémoire des luttes de la classe ouvrière de la ville de Vancouver au 20ème siècle. Les mouvements sociaux des travailleurs des chemins de fer de Colombie britannique pour la reconnaissance de leur syndicat est un moment important du syndicalisme international du 20ème siècle.

L'histoire des luttes syndicales en Colombie britannique a retenu le nom du valeureux chef syndical Frank Rogers, le premier martyr des luttes de la classe ouvrière canadienne durant le 20ème siècle, qui fut froidement assassiné lors d'un piquet de grève dans les docks par la milice de la compagnie de chemin de fer pacifique canadien (CFPC).

25 Octobre 2016, rue Bullard, 5h du matin

Je regarde la ville se réveiller de la fenêtre du 11étage ou j'habite. Les néons éclairent les arbres de la rue Bullard teintées aux couleurs de l'été indien, comme un décor de cinéma. Je rentre ce soir sur Frankfurt.

J'écoute la version de la chanson "Turn ! Turn ! Turn !" de The Byrds, extraite de la bande musicale du film "Forrest Gump" sorti en 1994 :
"To everything, turn, turn, turn.
There is a season, turn, turn, turn.
And a time to every purpose under heaven.
A time to gain, a time to lose.
A time to rend, a time to sew.
A time for love, a time for hate.
A time for peace, I swear it's not too late"

Le temps mange la vie. Il fait un bel été indien à Vancouver.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.