Huffpost Maghreb mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Farhat Othman Headshot

Ramadan 2014: un défi pour M. Ghannouchi

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Voici arrivé le mois du jeûne et avec lui un test pour le parti islamiste qui multiplie les initiatives de charme afin de se placer idéalement pour les prochaines élections.

Pour un ramadan authentique

Si le parti de M. Ghannouchi est en phase avec l'image qu'il se donne de formation privilégiant le consensus et la conciliation, qu'il ose décréter la paix religieuse en ce Ramadan en annonçant clairement la liberté de tout un chacun de jeûner ou de ne pas jeûner et la nécessité pour les commerces, y compris alimentaires, de continuer à fonctionner comme avant, y compris en journée !

C'est sur des questions concrètes que se jugent les intentions. Que cheikh Ghannouchi nous tienne donc le langage de la raison en termes de jeûne qui est d'abord et avant tout un acte de foi et non d'ostentation comme il l'est devenu.

Qu'il ose rappeler ces vérités : qu'il n'est nulle obligation en islam de jeûner en islam et que jeûner, c'est respecter son prochain qu'il jeûne ou non et que si jeûner est synonyme de paresse et de faillite dans l'administration des devoirs habituels, alors il est islamiquement déconseillé de faire le ramadan, car on ne satisfait ainsi ni à ses obligations religieuses ni à ses impératifs civils. Et comme on le sait, l'islam est un code de vie paisible tout autant qu'un ensemble de rites.

Pour une parole de vérité

Voici donc une occasion en or pour le parti islamiste, passé maître dans l'art de la jonglerie, de faire montre pour une fois de sa sincérité. Que le parti Ennahdha fasse donc de ce ramadan le symbole de son évolution dogmatique! Que ramadan cette année soit décrété un mois de jeûne spirituel d'abord. Que tout croyant s'y sente libre en n'étant dans l'obligation que de jeûner d'abord et avant tout de mal agir et de faire du tort à autrui. Si ce jeûne s'accompagne aussi de l'abstention habituelle du manger et du boire, alors tant mieux! Ce sera le jeûne véritable de la foi islamique.

Si c'est le jeûne que nous connaissons, une pure ostentation dans un comportement exécrable avec autrui, alors ce n'est plus honorer ramadan et il vaut mieux ne pas jeûner.

Nous attendons M. Ghannouchi sur cette question. Qu'il parle dans ce sens et il attestera sa sincérité ! Qu'il garde le silence, et il prouvera ce qu'on dit de lui: qu'il ne fait que pratiquer avec délectation machiavélique le mensonge. Et cela, est-il besoin de le noter, est loin d'être islamique!

Retrouvez les blogs du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.