LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Farhat Othman Headshot

Que le quartet honore son prix Nobel en agissant pour la paix sociale avec l'abolition de l'homophobie !

Publication: Mis à jour:
Imprimer

On apprend que le comité du prix Nobel de la paix pour 2015 vient de décerner au quartet du dialogue national en Tunisie son prix de la paix pour "sa contribution décisive dans la construction d'une démocratie pluraliste en Tunisie après la révolution du Jasmin de 2011".

Mission pour la paix

Voilà de quoi donner plus de fierté à la Tunisie et plus de volonté de croire en son modèle pour constituer véritablement une exception non seulement dans la région, mais aussi dans le monde.

Car ce quartet représente le modèle de compétensuelle (régime de compétences) devant gérer la Tunisie, actuellement minée par les dissensions politiques et partisanes au point de dilapider le principal acquis de sa révolution qui est la liberté d'expression.

En effet, on ne doit pas oublier que les meurtres politiques n'ont pas épargné le pays et les menaces de nouveaux attentats sont réelles, alors que le terrorisme menace le pays à ses frontières tout en gangrénant la société, étant soutenu par un dogmatisme religieux et profane, qui est un véritable terrorisme mental.

Aussi, les quatre organisations composant le quartet qui sont les deux principaux syndicats, ouvrier qu'est l'UGTT et patronal qu'est l'UTICA, outre la Ligue Tunisienne des Droits de l'Homme ainsi que l'Ordre des avocats tunisiens ont la mission éminente de veiller à sauvegarder les acquis de la Révolution.

Que ce prix leur donne donc non seulement une légitimité supplémentaire, mais aussi le devoir d'action immédiate pour le faire!

Pour avoir un sens, une telle action impérative doit cibler les thèmes de société qui ont un impact effectif sur l'imaginaire populaire étant de nature à lever les freins empêchant l'inconscient collectif d'envisager la démocratie dans le pays pour de pures raisons dogmatiques.

La paix sociale avec l'abolition de l'homophobie

L'une de ces questions est l'abolition de l'homophobie qui a vu récemment le président de la République et le principal chef du parti de l'opposition, M. Ghannouchi s'y opposer, ce dernier n'hésitant même pas à se dédire, puisqu'il avait dit aux médias étrangers n'y être pas opposée.

Or, l'homophobie, légalement imposée par une loi scélérate datant du protectorat, est illégitime étant une arme entre les mains du pouvoir pour émasculer les libertés et contrôler une jeunesse de plus en plus turbulente.

De plus, elle est juste et par excellence une fausse vérité, ce mensonge entretenu par des minorités religieuses comme profanes pour leurs intérêts propres, car ni le peuple dans son essence ni l'islam ne sont homophobes. Cela a été démontré.

Rappelons qu'à ce jour, l'un des membres du quartet qu'est le barreau, censé être au service de la société, ne s'est pas encore prononcé pour l'abolition de l'homophobie en Tunisie, qui a rencontré un écho assez favorable auprès de larges pans de la société et à l'étranger

Que ce prix sensibilise donc davantage le barreau à ses responsabilités afin d'apporter avec le quartet son appui à ce qui serait un pas décisif, étant qualitatif, vers le vivre-ensemble démocratique en Tunisie. Or, ce vivre-ensemble ne saurait être sérieusement envisagé sans l'abolition de cette honte qu'est l'article 230 du Code pénal, symbole du refus du différent absolu qu'est l'homosensuel.

Ainsi le quartet saluera-t-il de la meilleure manière son prix en agissant pour la paix sociale aux delà des bisbilles politiques!

Car plus que jamais, à la suite de ce prix prestigieux, il sera jugé aux actes pertinents en matière de thèmes de société, surtout les plus tabous.

Qu'il commence donc par prendre position sur la question de l'actualité : l'abolition de l'homophobie en Tunisie! On attend son appui aux forces qui sont dans le sens de l'histoire agissant pour l'abolition de cette criminalisation d'un autre temps !

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.
Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.