LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Farhat Othman Headshot

Le vrai islam radical n'est pas le salafisme judéo-chrétien

Publication: Mis à jour:
Imprimer

On utilise couramment à tort et à travers le terme de radicalisme pour les faussaires de l'islam que sont les dogmatiques intégristes, daéchiens et cryptodaéchiens.

Le soufisme, seule radicalité en islam

Au vrai, le radicalisme signifie une intransigeance absolue dans la rupture totale et définitive avec le dogmatisme passé institutionnalisé.

En effet, l'expression radicalisme dérive du mot radical qui désigne ce qui concerne la nature profonde et tient au principe fondamental des choses et des êtres.

Aussi, être radical, c'est s'attaquer à la cause profonde de ce que l'on veut modifier. Cela implique une dynamique des profondeurs, une action sur cette centralité souterraine qui fait les fondations.

Ce qu'on retrouve dans le sens botanique de l'expression visant ce qui a rapport à la racine d'un végétal; ou dans le sens linguistique de ce qui fait partie des éléments constituant la racine du mot.

Autrement dit, être radical, pour employer une terminologie gramscienne, c'est être organique, traduire ce qui est propre aux organes et aux organismes vivants.

Le salafisme, tradition judéo-chrétienne

Or, les supposés islamistes radicaux sont loin de représenter l'islam en son essence et dans ce qu'il a de foncier, fondamental et substantifique.

Bien au contraire, ils perpétuent une lecture à la surface, caricature et fausse, ne faisant que reproduire une interprétation de ce que fut une révolution mentale selon la tradition judéo-chrétienne, désormais rejetée et par les religieux juifs et chrétiens démocrates.

L'islam radical, l'islam authentique existe pourtant bel et bien et c'est le seul esprit salafi authentique au sens de retour à l'exemple éminent des illustres anciens: c'est l'islam soufi, seul islam crédible hier et aujourd'hui face aux faussetés qui ont défiguré et défigurent une foi rationaliste et humaniste.

Le soufisme a effectivement magnifié l'esprit de tolérance, d'humanisme et de spiritualité de l'islam; Et il est le seul à incarner son œcuménisme, réalisant une symbiose parfaite avec les spiritualités juive, la kabbale étant son pendant, et chrétienne.

Le soufisme est ainsi le seul islam authentique, car organique; et il est temps pour les musulmans de réaliser leur kehre à la manière heideggérienne, ce tournant nécessaire et décisif mettant enfin sur pieds un islam se tenant et maintenu de force actuellement sur la tête.

L'islam radical, le seul islam organique n'est pas l'islam institué, c'est bel et bien l'islam instituant, un islam populaire, l'islam soufi.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.
Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.