Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Farhat Othman Headshot

Comment éviter qu'Orlando ne se répète

Publication: Mis à jour:
ORLANDO
ASSOCIATED PRESS
Imprimer

L'horrible drame d'Orlando est une terrible preuve supplémentaire que le terrorisme est d'abord mental et qu'on ne peut y faire face qu'en s'attaquant à ses racines, les conceptions haineuses du genre humain qui l'alimentent.

Et elles sont légion en terre d'islam au nom de cette religion qui est bien innocente d'une telle ignominie.

Une licence à tuer

En effet, être homophobe en terre d'islam est du pur terrorisme qui doit être combattu comme l'est Daech et compagnie.

Car cela donne une licence à tuer pour tous les terroristes en puissance encouragés, comme ils le sont aujourd'hui encore, par une haine du différent absolu qu'est le gay et que justifierait à leurs yeux leur religion. Ce qui en fait l'acte sacré par excellence.

Or, en cela, ils ont la complicité active, quoiqu'occulte, d'une sorte de syndicat du crime, ces bataillons de théoriciens et de praticiens d'un faux islam, l'islam intégriste, qui osent dire que cette religion condamne l'homosexualité; ce qui est archifaux!

Évidemment, les aspirants terroristes n'ont cure de ce que dit l'islam vrai, l'islam soufi; ce qui compte à leurs yeux, c'est ce que pensent leurs leaders d'opinion et ce que commandent leurs gourous spirituels.

C'est désormais inadmissible après le massacre d'Orlando. Surtout que les terroristes mentaux se retrouvent parmi des politiciens actifs dans des pays partenaires privilégiés des pays occidentaux.

C'est surtout le cas des chef de file de cet Occident devenu autiste à la cause humaniste, les États-Unis et l'Union européenne. Peut-on donc faire comme si de rien n'était?

Les morts d'Orlando l'exigent ainsi que toutes les possibles futures victimes de cette homophobie devenue un holocauste islamiste.

Un holocauste islamiste

L'Occident et à sa tête les Américains doivent donc exiger de leurs partenaires, notamment l'Arabie Saoudite -- véritable antre de cette Shoah homophobe islamiste -- d'abolir leurs lois supposées islamiques, mais qui violent l'islam correctement lu.

En effet, il a été définitivement démontré que l'islam n'a jamais été homophobe. Ce sont les musulmans qui le sont devenus. En bonne théorie donc, les lois homophobes et toutes les pratiques discriminatoires en ce sens doivent être immédiatement abolies en terre d'islam au nom des martyrs d'Orlando et plus généralement de l'humanisme et de la paix dans le monde.

Cela doit être réclamé particulièrement des régimes wahhabite, iranien et de Qatar, pour ne citer que les pays les plus proches de l'Occident tout en étant les plus homophobes et les moins enthousiastes à lutter contre le terrorisme, surtout mental.

La même politique éthique (une poléthique) doit être également mise en proue des rapports entretenus par l'Occident avec les pays du Maghreb, la Tunisie et le Maroc en premier. Car, l'homophobie maghrébine est une création légale, produite par des lois coloniales. Avec ces deux pays, l'Europe et l'Amérique sont même en devoir de faire de l'abolition de l'homophobie un axe majeur de leur partenariat en vue d'honorer la mémoire des innocentes victimes d'Orlando.

La figure emblématique de l'homosexuel

Aujourd'hui, Orlando oblige -- ne serait-ce que pour lancer le débat anti-homophobie en terre d'islam --, les États-Unis doivent exiger de la Tunisie d'abolir le moyenâgeux article 230 du Code pénal, base légale de l'homophobie.

Un texte de loi existe déjà, en arabe et en français, et est parfaitement consensuel pour réaliser une union nationale de tous les démocrates et humanistes dans le pays. Il a été communiqué depuis longtemps aux autorités, y compris au principal parti du pays, le parti islamiste.

Il est devenu inadmissible qu'il ne soit pas adoubé par les premiers partenaires des Américains, surtout que ce parti prétend à cor et à cri avoir changé; c'est bien le moment de le prouver par un acte concret, hautement symbolique, aux retombées immenses sur l'imaginaire populaire et l'inconscient collectif.

De fait, l'homosexuel (homosensuel, selon ma terminologie) est la figure emblématique du différent absolu en terre d'islam; l'accepter, c'est apporter la preuve tangible, et non purement hypocrite, d'un esprit véritablement démocratique et d'une sincère volonté de respecter le vivre-ensemble paisible, base de toute démocratie qui se respecte et pierre angulaire de l'État de droit.

Surtout qu'abolir l'article 230, c'est tout simplement faire preuve de patriotisme, et ce en abrogeant une loi coloniale, survivance d'un passé honteux et honni. C'est ainsi et ainsi seulement qu'on en finira avec les risques de nouveaux drames visant les gays partout dans le monde.

Un sexe total

Certes, on dira que les lois ne suffisent pas pour empêcher l'irréparable, comme on le voit bien en Occident. Ce n'est qu'un faux argument!

C'est que les lois en Occident s'opposent à une mentalité homophobe ancrée dans la société qui est de tradition chrétienne; or, la Bible contenait une condamnation expresse du sexe dit contraire à la nature.

Ce qui n'existe pas en islam. Aussi, la société arabe, et maghrébine en particulier, n'est pas homophobe à l'origine; elle l'est juste devenue du fait d'une législation et d'une pratique policière homophobes.

Au vrai, abolir l'injuste et illégitime loi homophobe permettra aux gens, les jeunes surtout, de retrouver leur équilibre psychologique et une conception du sexe qui est total, sans fausse catégorisation ni distinction entre hétérosexuel et homosexuel, étant basiquement bisexuelle.

De la sorte, à l'avenir, dans un milieu qui ne sera plus de contraintes légales ni faussement morales, il serait fortement possible de détourner les jeunes de la pulsion de la mort. Ils célébreront celle de la vie puisqu'il leur sera possible de s'adonner plutôt à l'amour - aujourd'hui interdit et réprimé - qu'à la guerre et au terrorisme encouragés par ces terroristes de la jet set au pouvoir qui refusent d'abolir l'horreur homophobe!

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.