LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Dyna El Alamy Headshot

Véganisme: tendance ou vraie bonne idée?

Publication: Mis à jour:
VEGAN
shutterstock
Imprimer

ALIMENTATION - La tendance est au green, que ce soit dans vos habitudes de vie comme dans vos habitudes alimentaires. Pour cause, les maladies cardio-vasculaires sont galopantes et les cancers seraient souvent dus à des mauvaises habitudes alimentaires. Autant de bonnes raisons de vous donner envie de manger mieux! Mais que signifie réellement "manger mieux"?

Aujourd'hui, manger mieux passerait par le fait de manger végan. Pourtant ce précepte alimentaire ne serait pas sans risques. Au-delà d'un simple point de vue alimentaire, le véganisme est une revendication: ce "way of life" refuse tous les produits d'origine animal: le cuir, la fourrure, la laine, la soie, la cire d'abeille et les perles sont totalement bannis des placards.

Le véganisme a le vent en poupe et propose à ceux qui suivent ce régime de bannir de leur alimentation toutes les protéines d'origine animal. Ainsi, on oublie le lait, la viande, le poisson et les œufs et on choisit essentiellement de se nourrir de fruits et de légumes. Ce régime strict serait idéal pour perdre du poids, mais également pour avoir une meilleure santé, prévenir des maladies cardio-vasculaires, respecter le droit des animaux, promouvoir la consommation responsable et préserver l'environnement.

Si sur le papier ce régime a tout bon, dans les faits, il n'est pas si simple d'être végan: on supprime beaucoup de choses de son alimentation et d'un simple point de vue de praticité on peut se demander comment faire un gâteau, sans beurre ou sans œufs? Les végan trouvent rapidement des solutions à tout et proposent de remplacer le blanc d'œufs par de l'eau d'une conserve de pois chiche à monter en blanc: astucieux mais pas forcément ragoûtant.

Côté santé, ce type de régime pose tout de même la question des carences. Peu ou mal informées, de nombreuses personnes se lancent dans ce régime sans sans savoir par quoi remplacer l'apport en protéines: les légumineuses, le tofu, les noix, les graines, la levure alimentaire et les produits céréaliers sont une bonne alternative. Les protéines du règne végétal ne sont pas complètes en soi, mais elles le deviennent en faisant certaines combinaisons alimentaires.

On peut, par exemple, accompagner les lentilles de riz. Il n'est pas nécessaire de compléter ses protéines, à chaque repas. Ainsi, on peut consommer des céréales au petit-déjeuner et des légumineuses au repas du soir pour que l'organisme reconstitue des protéines complètes. Cependant, les carences sont nombreuses et un apport vitaminé doit être assuré au-delà de l'alimentation simple: apport en vitamine B-12 pour éviter la chute de cheveux et des ongles, apport en fer, zinc, acides gras...

Le véganisme est certes une réponse à une société de consommation qui ne respecte pas l'environnement et qui nous propose des produits toujours plus saturés en gras, en sucres et en protéines, mais ce procédé comporte également des risques et est surtout redondant d'un point de vue alimentaire.

Toutefois, un régime semi-végétarien réunissant poisson, volailles et fruits de mer fait aussi bien l'affaire et est plus facile à suivre sur le long terme car plus diversifié et plus équilibré du point de vue des apports nutritifs.

Si le mode de vie vegan est une tendance, il est également un moyen de prouver qu'une alternative alimentaire et dans le style de vie est possible. Sans renoncer à tous les produits issus de l'industrie animale, il est quand même bien de mettre le doigt sur le fait que la souffrance de ceux-ci n'a pas forcément lieu d'être. Un état d'esprit à méditer.

LIRE AUSSI: Boire du lait, une fausse bonne idée?