Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Dhia Bousselmi Headshot

Nasr Hamid Abû Zayd: L'ennemi de l'obscurantisme

Publication: Mis à jour:
ABU ZAYD
capture écran
Imprimer

On ne peut pas parler de l'intelligentsia égyptienne qui a milité, entre autres, contre le fanatisme religieux, sans évoquer le parcours de l'un de ses pionniers, Nasr Hamid Abu Zayd.

Ce théologien était un grand défenseur de la laïcité en Égypte ainsi que dans tout les pays arabes.

Ses articles et ses livres sont considérés comme une étape importante dans l'histoire de la lutte pour la liberté et la modernité.

Comme toutes les voix libres dans le monde musulman, Abu Zayd était la victime des menaces des extrémistes. Il avait également un problème avec Al Azhar ( l'institution religieuse qui représente l'Islam sunnite en Égypte ). En effet, ses idées ont provoqué un procès dans lequel Abu Zayd était accusé d'apostasie et le verdict était sans appel: l'annulation de son mariage et l'exil.

Pour Nasr Abu Zayd, la lecture des anciens théologiens est déphasée. Il insistait sur une lecture moderne du texte sacré. Le Coran doit être considéré comme une oeuvre soumise aux changements, c'est-à-dire que le texte évolue en fonction du temps.

On peut constater facilement que Nasr était un grand lecteur du philosophe allemand Karl Marx, sa méthode d'analyse se basant ainsi sur la prise en considération du facteur du temps ainsi que l'étude de la sociologie de l'entourage du prophète et des faits historiques qui avaient un rôle lors de la révélation.

Le but de Nasr Abu Zayd était la réforme de l'Islam et la critique du discours religieux. Il était l'ennemi des mouvements islamistes et de leur projet d'État religieux. C'est là la vraie raison de la condamnation de Abu Zayd: son engagement pour la liberté d'expression et pour une lecture moderne du Coran.

La Critique du discours religieux chez Nasr Abu Zayd passe par une lecture rigoureuse des sciences du Coran et l'étude de l'histoire du texte. Il insiste également sur l'importance de la prise en considération des changements de la société moderne et des acquis de l'humanité.

A contrario, la vision des extrémistes se base sur l'héritage de la pensée islamique classique et le Hadith avec bien sur l'élimination de la raison car le texte est sacré.

Nasr, lui, avait une approche différente: C'est une lecture du Coran à l'aide de la linguistique et des sciences humaines. C'est pour cela qu'on ne peut pas négliger le facteur-temps dans l'analyse, la compréhension et l'interprétation du texte.

Abou Zayd se concentre sur la confusion du discours religieux entre la pensée et la religion, entre l'analyse et le sacré et c'est à cause de cela que les institutions religieuses et les mouvements islamistes ont pris le pouvoir dans les pays arabes.

Abou Zayd dénonce la censure et l'oppression et il refuse d'être soumis à l'autorité religieuse. Il a présenté une nouvelle méthode pour l'interprétation du texte basée sur la rationalité car il était un grand lecteur des penseurs de l'école d'Al Motazila.

Parmi les livres de Nasr Hamid Abou Zayd on peut citer:

1/ Le rationalisme dans l'exégèse: Une présentation de la méthode d'interprétation du texte chez Al Mu'tazila c'est la pièce maîtresse dans la pensée de Abu Zayd, le retour à cette école qui revendique la raison dans la lecture du Coran. Encore une fois et après des siècles, grâce à ce livre, la pensée de l'école Al Mu'tazila est au centre du débat. La philosophie et la logique sont coordonnées avec la théologie.

2/ Le concept du texte : Ce livre est consacré à une étude approfondie des sciences du coran. Il est souvent considéré comme une révolution dans ce domaine de réflexion. Nasr essayait de développer un point de vue critique en ce qui concerne les cinq sciences du Coran, il démontre que la prise en considération des sciences humaines et la présence d'une vision critique sont des éléments indispensables dans la lecture et la réforme des sciences du Coran.

3/ La problématique de la lecture et de la méthode d'interprétation : Dans ce livre, Abu Zayd analyse la relation entre le texte et l'interprétation. Il montre que le texte sacré ne peut être que le résultat d'un ensemble des faits historiques. Il y a une distinction entre le texte de la révélation et le texte tel qu'il est écrit dans le Coran de nos jours.

Nasr montre également que les métaphores dans le Coran nous impose une lecture et une interprétation sur des différents niveaux de profondeur (c'est le contraire de la méthode des fondamentalistes qui comprennent le texte à la lettre).

4/ Critique du discours religieux : C'est un livre polémique dans lequel Nasr décortique dans un premier temps le discours des mouvements islamistes radicaux qui détiennent le pouvoir au sein de la société égyptienne et dans un second temps il expose les fondements de leur discours en insistant sur leur confusion entre le texte sacré (la révélation) d'une part et les interprétations des Cheikhs d'une autre part.

Selon Nasr cette confusion est l'origine de la montée du radicalisme en Égypte.

Nasr Hamid Abû Zayd est l'un des plus grand penseurs arabes laïcs. Il a consacré toute sa vie à l'étude du Coran et à la réforme de l'Islam dans le but de faire évoluer les mentalités, d'exclure l'extrémisme et d'établir un État de droit où tous les citoyens sont égaux devant la loi.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.