Huffpost Maghreb mg
David Sack, M.D. Headshot

Six façons de planer (sans drogues ni alcool)

Publication: Mis à jour:

Quand vous souhaitez vous sentir bien, drogue et alcool sont des solutions tentantes, un soulagement rapide demandant relativement peu d'efforts. Mais le problème quand on monte très rapidement, c'est qu'on redescend tout aussi vite, sans parler des problèmes de santé à long terme, d'éventuelles conséquences légales et de la menace de dépendance, toujours présente.

Heureusement, il y a plusieurs façons saines de se sentir planer sans pour autant avoir recours à la drogue ou à l'alcool, et elles n'ont aucun effet secondaire, un cadeau de Mère Nature.

#1 Faire du sport

Beaucoup de gens ont entendu parler de "l'ivresse du coureur", mais il n'est pas nécessaire de courir pour ressentir cette amélioration naturelle de l'humeur. Toute activité physique intense - par exemple, courir 50 minutes sur un tapis roulant - peut relâcher des endorphines, des endocannabinoïdes, de la sérotonine, de la dopamine, et d'autres neurotransmetteurs qui sont des versions naturelles de drogues comme le cannabis ou l'héroïne. Tout porte à croire que ces neurotransmetteurs sont responsables de l'ivresse du coureur, aidant à réduire la douleur et procurant une impression de bien-être.

L'aérobic permet également de produire des neurotransmetteurs réduisant l'anxiété et la dépression, dans certains cas au moins autant, sinon plus, que les médicaments. Inutile de s'entraîner pour un marathon, il suffit de pratiquer 30 minutes d'exercice modéré, comme une marche vivifiante, trois fois par semaine. Et ce n'est pas tout ! Vous dormirez mieux, perdrez du poids, aurez plus d'énergie et vous sentirez mieux de manière générale.

#2 Le sexe

Faire l'amour permet aussi de générer endorphines, dopamine et d'autres neurotransmetteurs dopant le moral. Faites l'amour régulièrement et vous remarquerez même peut-être une amélioration de votre système immunitaire. Bien sûr, le sexe peut devenir un problème s'il est utilisé comme un substitut à la drogue ou l'alcool, mais quand il est pratiqué de façon mesurée, il peut être un moyen tout à fait naturel et sain de se sentir bien.

#3 Toucher et être touché

Le sexe n'est pas le seul à produire l'afflux de neurotransmetteurs à effet bien-être. N'importe quelle caresse, un câlin, une pression rassurante de la main ou le câlin d'un animal domestique peut permettre de se sentir mieux, émotionnellement et physiquement. Une simple étreinte déclenche un flux d'ocytocine - la "drogue naturelle de l'amour" - grâce à laquelle on se sent plus rassuré et relié à l'autre. Dans le même temps, les hormones du stress, comme le cortisol, diminuent, aidant à se sentir moins stressé et moins angoissé.

Une caresse bienfaisante peut aussi prendre la forme d'un massage, qui transmet des signaux électriques à travers tout le corps pour stimuler la circulation, doper l'immunité et réduire la douleur et les tensions. Comme d'autres dopants naturels, le massage semble aussi stimuler la production d'endorphines. Ces effets font du massage un traitement complémentaire efficace pour bien des maladies telles des douleurs chroniques, la pression artérielle, la dépression, la dépendance et les troubles alimentaires.

Lorsque que quelqu'un fait une séance d'acupuncture, des mécanismes identiques - nommés opioïdes et endorphines - travaillent pour soulager la douleur et améliorer l'humeur. Les fines aiguilles utilisées dans cette forme de médecine traditionnelle chinoise déclenchent un afflux de calcium, qui interagit avec les globules blancs pour générer des anti-douleurs naturels.

#4 Parler à un ami

Avez-vous déjà ressenti cette impression de réconfort et de satisfaction après avoir vidé votre sac auprès d'un ami ? Il a été prouvé scientifiquement que bavarder est une forme de lien social, produisant des endorphines qui soulagent le stress. Encore mieux, retrouvez des amis pour rire ensemble, ou écoutez votre musique préférée et vous doublerez cet effet de bien-être.

Etant des créatures sociales, les humains ont besoin de ces liens pour leur bien-être physique, mental et social. Alors même si vous n'êtes pas du genre très tactile, partager une bonne conversation est peut-être tout ce dont vous avez besoin pour retrouver votre énergie.

#5 Rendre service

Qu'est-ce qui rend vraiment les gens heureux ? Dans le cadre du mouvement de "psychologie positive", les scientifiques ont entrepris de répondre à cette question. Résultat ? Le matérialisme n'est plus à la mode. L'entraide a la cote.

Pour faire simple, les chercheurs ont appris que faire le bien... faisait du bien ! Longtemps après que l'excitation d'un nouvel achat se soit évanouie, faire quelque chose de bien pour les autres - ou s'investir dans une expérience partagée avec d'autres - rapporte des souvenirs qui durent et le sentiment d'être vraiment vivant. Non seulement, le bonheur issu du fait d'avoir un but et un sens (et pas juste de l'auto-gratification) fait du bien, mais il a aussi un effet sur l'expression génétique.

#6 La pleine conscience

Avez-vous déjà pratiqué des activités qui vous ont permis d'arrêter d'angoisser, d'oublier le monde et de perdre la notion du temps ? Décrit par certains comme le "flux", cet état déclenche un sentiment durable d'euphorie. Pratiquer plus ces activités, que ce soit dessiner, résoudre un puzzle, faire du sport, cuisiner ou jouer d'un instrument est l'une des clés pour une satisfaction durable.

Vous n'avez jamais ressenti ce "flux" ? Commencez par prendre conscience de votre respiration et respirez profondément. Pratiquer ce genre de méditation "pleine conscience" peut permettre à un cerveau très agité de ralentir, laissant place à un sentiment de paix et de calme.
Quand le stress monte, l'urgence de retrouver notre calme peut nous pousser vers des moyens contre-productifs - comme la drogue, l'alcool ou la gloutonnerie. En fin de compte, certaines des substances chimiques les plus puissantes pour remonter le moral n'ont pas besoin d'être avalées, fumées, snifées, ou injectées. Elles se trouvent depuis toujours en nous.