Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Charlotte Tourmente Headshot

Pourquoi l'amour est une drogue

Publication: Mis Ă  jour:
LOVE
Tom Merton via Getty Images
Imprimer

Vous n'avez d'yeux que pour lui, votre cœur bat la chamade à la simple pensée et il chavire en entendant sa voix. Vous êtes visiblement amoureuse! Mais savez-vous que le chef d'orchestre du couple est le cerveau, et non le cœur?

Au début d'une rencontre, c'est la dopamine qui vous met dans tous vos états et vous pousse à aller au-delà de cette nouvelle rencontre et à tout savoir de lui.

Vous êtes enchantée après un déjeuner passé avec l'élu de votre cœur? Merci la dopamine... elle vous motivera à le revoir, grâce au plaisir ressenti. Dans notre cerveau, elle agit sur le "système de la récompense", responsable de la sensation de plaisir. Pile le système qui est impliqué dans les addictions, au tabac, aux drogues, aux jeux! L'amour rend accro, c'est bien connu... Attention, elle "désactive" les zones de la critique et vous rendra hermétique aux défauts de votre amoureux(-se). Mais vous saviez déjà que l'amour rend aveugle, non?

Les hormones de l'amour

La chimie de l'amour ne se limite pas à la dopamine, loin de là: votre cerveau baigne dans les endorphines, baptisées à juste titre "hormones du plaisir", car elles interviennent également dans le fameux système de la récompense. Elles sont produites pour "conforter" l'action de la dopamine, quand vous entendez la voix de l'élu de votre de votre cœur par exemple, ou au moment de l'orgasme. Autre hormone, autre sensation avec la sérotonine, responsable de ce bien-être tellement agréable quand on est ensemble...

Et pour compléter ce cocktail chimique, ajoutons un zeste de vasopressine, quelques pincées d'adrénaline et surtout une bonne dose d'ocytocine. Idéale en cette période de Saint-Valentin, elle a un pouvoir d'attachement: plus les amants passent de temps ensemble, plus ils se touchent et s'embrassent, plus elle est secrétée et plus elle les lie. L'ocytocine favorise la sensation de bien-être; elle a une action sur le fameux système de la récompense et augmenterait la libération de dopamine. De quoi donner envie de se caresser et de s'embrasser à pleine bouche, non?

Un amour Ă  cultiver

Grâce à toutes ces molécules, vous planez complètement, vous êtes submergé par un tsunami d'émotions positives et vous succomberez aux délices de l'amour... Profitez-en, cette première phase de passion amoureuse, qui se fonde sur la nouveauté, n'a qu'un temps! Peu à peu, il y a moins de dopamine produite (forcément, vous vous êtes habituée à sa belle voix grave, à son regard de velours, à son sex-appeal). Les récepteurs aux endorphines dans le cerveau sont désensibilisés et vous risquez la désillusion, à mesure que les zones de la critique se réveillent. Pas de panique, l'ocytocine est toujours là pour consolider la relation amoureuse. Celle-ci évolue, elle est moins passionnelle et repose davantage sur la tendresse, la complicité, l'affection, les centres d'intérêt commun. Si certains ne supportent pas ces changements, d'autres les dépassent et réussissent à cultiver le sentiment amoureux, le désir et le plaisir. Parce que l'amour, c'est si bon...

Sources:

Comment devient-on amoureux? Dr Lucy Vincent, aux éditions Odile Jacob. 21,50€

Disponible Ă  l'achat sur Amazon et la Fnac

Ce blog a été initialement publié sur le Huffington Post France

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.