Huffpost Maroc mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Carolyn Gregoire Headshot

Le sexisme est mauvais pour la santé mentale des hommes

Publication: Mis à jour:
Imprimer

PSYCHOLOGIE - Le sexisme n'est pas seulement mauvais pour les femmes. Les hommes qui pensent avoir du pouvoir sur les femmes ou qui adoptent un comportement de "playboy" seraient bien plus susceptibles d'avoir des problèmes psychologiques que ceux qui se conforment moins aux "normes" masculines, selon une étude publiée le 21 novembre dans la revue Journal of Counseling Psychology.

Cette analyse, réalisée par l'American Psychological Association, examine le rapport entre normes de genre masculin et santé mentale, à partir de 78 études impliquant 20.000 hommes.

Les chercheurs ont évalué les participants en utilisant une grille de 11 normes reflétant ce qu'on attend traditionnellement de la masculinité en société. Ils ont ensuite cherché un lien possible entre ces normes et une bonne ou une mauvaise santé mentale.

Voici les 11 normes en question:

  • désir de gagner
  • besoin de contrôle émotionnel
  • comportement téméraire
  • violence
  • domination
  • promiscuité sexuelle (être un "playboy")
  • indépendance
  • importance du travail
  • pouvoir sur les femmes
  • dédain pour l'homosexualité
  • recherche d'un statut
Stress, dépression, anxiété

Les chercheurs ont pu constater qu'une conformité globale à ces normes était liée à des problèmes mentaux comme le stress, la dépression, l'anxiété, une mauvaise image de soi. Tout particulièrement, 3 normes étaient très liées à ces problèmes: l'indépendance, le pouvoir sur les femmes et le comportement de playboy - les deux derniers étant souvent associés à des comportements et attitudes sexistes.

"Nos recherches sur le rapport défavorable entre la conformité aux normes masculines et le pouvoir sur les femmes est saisissant", explique à nos confrères du Huffington Post américain, l'auteur principal de l'étude, Y. Joel Wong. "Le sexisme est une injustice sociale et, en fin de compte, il peut être dangereux pour tout le monde, même ceux qui en sont responsables."

Plus troublant encore, les hommes qui se conforment à ces normes sont aussi ceux qui sont le moins susceptibles de chercher de l'aide pour résoudre leurs problèmes.

Tous ces traits dit masculins ne sont pour autant pas liés à des troubles mentaux. L'importance donnée au travail n'est liée ni à une bonne ni à une mauvaise santé mentale, quant le comportement téméraire est lié indifféremment aux deux.

"Les gens peuvent changer et les normes évoluent avec le temps", poursuit Wong. "L'une des manières dont nous pouvons aider à cette évolution, c'est en exprimant tous, hommes y compris, une forte désapprobation à ces comportements liés aux normes sexistes. Ne vous taisez pas."

Cet article, précédemment publié sur le Huffington Post américain, a été traduit et adapté de l'anglais.

LIRE AUSSI: