Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Carla Schiappa Headshot

Après une séparation, 5 choses qu'une nouvelle histoire d'amour nous apprend

Publication: Mis à jour:
LOVE
DRAGAN TODOROVIC
Imprimer

Les chiffres ont parlé: 45% des mariages finissent par un divorce. Si on rajoute à cela les couples qui ont la bonne idée de ne pas se marier, ou de se séparer avant, on peut considérer que statistiquement, nous serons tous exposés un jour ou l'autre à une rupture. Mais la bonne nouvelle, c'est que nous serons tous également exposés à une nouvelle histoire d'amour. Avec un plus (et je ne pense pas aux trois kilos perdus entre temps): notre expérience d'une vie de couple ratée. Et notre expérience de la vie tout court, puisque nous ne sommes pas la même personne à 20 ans qu'à 30 (ni à 40). Voici 5 "mantras" que l'on devrait avoir en tête pour notre 1ère histoire d'amour, mais que la deuxième met encore plus en évidence:

Mettre de l'eau dans son vin

Donner de l'importance aux choses qui vaillent la peine. Est-ce vraiment très grave s'il ne met pas sa tasse dans le lave-vaisselle, ou s'il laisse l'éponge dans l'évier? (D'ailleurs vous devriez plutôt vous questionner sur le fait qu'il boive dans une tasse!). Est-ce que ça mérite une prise de tête? On ne peut pas faire fuser des critiques toute la journée, il faut apprendre à lâcher du lest et tourner sa langue 7 fois dans sa bouche (ou dans celle de son chéri) avant de parler. Faites un tri des choses sur lesquelles vous êtes prêtes à passer l'éponge, et les choses très importantes pour vous. S'il y a une seule recette du couple, c'est celle-ci: le compromis.

Ne pas (plus) vouloir changer les gens

A la première histoire d'amour, on fait fi de défauts qui sont plus gros que le nez au milieu de la figure, on pense que ça va s'améliorer, que petit à petit il ou elle va changer, qu'on va "réussir" à gommer ses défauts ou traits de caractère. La rupture, nous montre que non, on ne change pas (on met juste les costumes d'autres sur soi). Si votre nouveau chéri aime se gratter les coucougnettes en s'affalant sur le canapé, vous ne le ferez pas changer d'avis. Autant, des petites manies peuvent se corriger (pour peu que la personne le veuille vraiment elle-même), ce n'est pas du tout réalisable pour des traits de caractère: un colérique restera colérique, un mélancolique restera mélancolique, un radin restera radin, et ainsi de suite... Alors, vous l'avez voulu, vous l'avez eu! Pas question de vouloir changer de modèle sans passer par la SAV.

Profiter des petites attentions du quotidien

Métro, boulot, dodo, marmots, lessivo, repasso, gigot,... et pas assez souvent mojito romantico! On a vite fait de se faire happer par le quotidien et d'oublier ce pour quoi on est ensemble: parce qu'on s'aime! Alors dites-le vous, calinez-vous, encouragez-vous, soyez bienveillants... Aimez-vous! Si vous n'êtes pas inspirés plus que ça, quelques idées ici.

Parler, parler... et encore parler

Quand on se sépare, il n'y a pas que la vaisselle qui fuse: les règlements de compte aussi! Souvent, on garde des rancoeurs (du petit détail "tu ne sors jamais la poubelle!" au gros conflit "tu n'es qu'un sale égoïste/un allumeur/un rapia") pour soi et elles sortent au mauvais moment. Alors, plutôt que d'attendre l'engueulade pour laver son linge sale avec chéri, pourquoi ne pas le faire quand vous êtes tous les deux disposés et de bonne humeur? Cela vous permettra d'être plus objectifs, de trouver un terrain d'entente, de faire des compromis.

Exister par soi-même

A force de s'aimer et de vivre ensemble, on finit par devenir une seule entité: tels "Marc et Julie" ou "Brad et Angie", nos prénoms ne vont plus l'un sans l'autre et l'on côtoie toujours les mêmes personnes, la plupart du temps d'autres couples de notre cercle de travail. Lorsque la rupture arrive, les amitiés s'effritent et un "tri" s'effectue machinalement... Alors, à la deuxième relation, pas question de s'annuler: si on aime le ciné et Jules non, qu'à cela ne tienne, on va au ciné avec quelqu'un d'autre! Et s'il veut aller faire de la moto ou je ne sais quoi de son côté, grand bien lui fasse! On ne sera que plus content de se retrouver! Ce n'est pas parce qu'on s'aime qu'on doit devenir une seule et même personne! Vive l'amour, mais vive la liberté!

Ce billet est également publié sur Le Blog de Carla.

2016-04-29-1461915484-5172194-12072687_10153596826972719_6945842259105002156_ne1458133387592.jpg

Ce billet a été initialement publié sur le Huffington Post France

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.