Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Blaise Durivage Headshot

Comment faire le deuil de son sommeil

Publication: Mis à jour:
LYING AWAKE AT NIGHT
tab1962 via Getty Images
Imprimer

"En cette année 2016, Sommeil, résident de la vie d'adulte, nous a quittés. Son départ semblait inévitable depuis 2013, mais il a confirmé hier soir qu'il ne reviendrait pas, et ce peut-être à jamais. Sommeil était un habitué des virées nocturnes et des après-midi de pluie battante. Il aimait la fraîcheur, les grosses doudous chaudes, le calme et la tranquillité. Sommeil laisse dans le deuil plusieurs parents, dont Papa pis Dada."

Je ne vous apprends rien, être parent signifie qu'on est fatigué.

La raison? Je l'sais pas, esti! La raison peut varier d'âge en âge, c'est ce qui est chiant merveilleux à propos des enfants. Ces temps-ci, mon tendre p'tit a décidé que l'heure parfaite pour se réveiller tournait autour de 4 h 30 du matin, et ce à chaque matin. C'est peut-être la raison qui explique pourquoi je me sens légèrement, à peine, une petite affaire de rien fatigué. Mais qu'à cela ne tienne. J'ai dû dire adieu à Sommeil, mon tendre amant depuis toujours et comme pour tous les grands deuils, j'ai dû passer au travers les différentes étapes.

1re étape : Le choc

Vous dormez profondément dans votre grand lit chaud et confortable, rêvant que vous êtes marié à Hugh Jackman et qu'il vous annonce qu'il a inventé une nouvelle sorte de crème glacée qui fait maigrir quand, brusquement, un jeune enfant défonce littéralement votre porte et demande à avoir des toasts, du lait et ce jouet en particulier. Vous savez, ce jouet-là spécifique que vous n'avez pas vu depuis un an? Oui, celui-là, ben il le veut, puis toute de suite toi chose. Après avoir marmonné des "Kess tu fais là?", "Va te recoucher " et "Demain j'mets le verrou à la porte", vous prenez le temps de vérifier sur votre iPhone éclatant dans la pénombre qu'il est minuit, lorsque vous réalisez avec horreur que le p'tit a raison: c'est bel et bien le matin, il y a le soleil pis toute dehors. C'est seulement une version différente de votre matin habituel. Une version merdique, mais une version qui existe malgré tout. Alors que vous vous levez, vous réalisez subitement que Sommeil est parti. Il n'a même pas laissé de note ou d'héritage.

2e étape : Retarder l'inévitable

Installez-vous sur le fauteuil après avoir convaincu votre p'tit d'écouter la télévision au lieu de sortir le kit MagicSand qui est conçu spécifiquement pour s'infiltrer dans les petites crevasses du plancher et y rester à jamais. D'un œil à moitié fermé, zappez rapidement entre PatPatrouille, Dora et Tchoupi ou une combinaison des trois selon les demandes spécifiques du p'tit. Croyez naïvement que le p'tit restera assis sagement pendant trois ou quatre émissions et que vous pourrez dormir, ou du moins vous reposer un peu. Trompez-vous de piton et tombez sur Cloud Babies, gâchant le reste du matin pour tout le monde. Réalisez que votre journée est bel et bien commencée et que Sommeil ne semble pas vouloir revenir.

3e étape : Le déni

Avez-vous tant besoin de dormir que ça? Avez-vous tant besoin de Sommeil? Bien sûr, vous pourriez abandonner tous vos plans de la journée et vous balancer d'avant en arrière, recroquevillé en boule en mâchonnant Sophie la Girafe pour calmer vos nerfs et somnoler par intervalles de 30 secondes. Mais ça, c'est pour les faibles. Vous êtes un gagnant. Vous êtes fait fort. VOUS POUVEZ LE FAIRE! Mange du poil Sommeil. J'ai pas besoin de toi!

4e étape : L'acceptation

VOUS NE POUVEZ PAS FAIRE ÇA!
Reviens Sommeil! Je ne pourrai pas affronter la journée sans toi! Comprenez peu à peu que votre p'tit est parti pour la gloire lorsqu'il a décidé de roter l'alphabet en entier et qu'il est à peine 8 h. Comprenez que vous n'avez d'autre choix que de vous habiller afin de sortir dehors. Comprenez que le parc et rempli d'enfants heureux qui piaillent et crient avec férocité. Comprenez que c'est ça, votre vie maintenant. Comprenez que Sommeil ne reviendra pas.

5e étape : Prendre des médicaments

Prenez un bon café! Prenez un gin! Prenez un bon café avec du gin dedans! Puis bourrez-vous la face avec des Goldfish et des toasts Melba trempés dans la vinaigrette César. Terminé le tout avec une cuillerée de confiture aux fraises Bonne Maman direct dans bouche! Yes! Le high et le mélange de sucre, café, gin et vinaigrette vous boostent d'énergie pour deux minutes d'intensité terrifiante! Vous êtes à la veille de passer dans une autre dimension! Vous avez quelque chose de mieux pour remplacer Sommeil! Hourra!

6e étape : La dépression

Le cocktail café/gin/César/confiture n'était pas super bon. Vous devez immédiatement vous rendre à la salle de bain. Anéanti par le mal de ventre et l'impression que le monde entier se lie contre vous, sortez votre téléphone et réfugiez-vous sur Instagram. Pendant que votre p'tit déroule le papier de toilette partout, allez copier/coller les photos de Marilou, croppez-lui la face et postez-les sur votre compte dans l'espoir de recevoir quelques likes et vous sentir mieux. Pleurez la perte de Sommeil à chaudes larmes.

7e étape : La colère

Vous vous en êtes sorti presque indemne et surveillez votre horloge en réalisant avec furie que 17 h 30 est passée. Quelque chose cloche. Sommeil ne reviendra pas de sitôt et ça vous fait suer. Mais il manque quelqu'un d'autre. Votre conjoint. Le texto suivant apparaît sur votre téléphone : "J'viens de partir de la job."

Deux options s'offrent à vous. Dignité et compréhension ou psychotique et pleurnichard. Choisissez la deuxième option en textant : "Correct... mange d'la « #@*! ". Buvez le gin à même la bouteille, au diable les apparences. Je hais Sommeil.

8e étape : Le marchandage

Vous vous rappelez qu'en début de journée tout ce que vous vouliez, c'était de vous effouarer sur le divan et vous évanouir d'épuisement? C'est le temps! Mais, guess what, le p'tit dort, donc vous vous sentez maintenant ABSOLUTELY FABULOUS!

Pourquoi aller vous coucher quand vous avez toute la soirée pour vous-même! Tellement d'options s'offrent à vous que s'en est presque trop! Qu'allez-vous faire? Vous asseoir sur le divan et regarder à moitié la télévision tout en gossant sur votre téléphone ou... bah c'est pas mal tout ce qui vous tente de faire. La soirée avance et Sommeil semble vouloir revenir, mais là, ça ne vous tente pas de le voir tout de suite. Vous allez vous coucher tout de suite après vos émissions, c'est promis! Vous voulez seulement profiter de votre liberté. Et des émissions de Canal Vie.

9e étape : L'insomnie

23 h 42. Heure parfaite pour retrouver Sommeil. Oups! Il est reparti le $@#*! Couchez-vous dans votre lit et attendez qu'il revienne. En attendant, vous vous rappelez de la fois au secondaire où vous avez atchoumé une grosse morve dégueulasse pendant le cours de math? Et la fois où vous avez dit « vagenda » ou lieu d'« agenda »? Continuez de farfouillez les méandres de votre esprit en vous posant une litanie de questions du genre : "Pourquoi ils ne font plus de biscuits Avalanche? C'était bon pourtant." "Ville d'Anjou c'est-tu dans Montréal, ça?" "C'est quand le jour du recyclage?" "Le monde m'haït-tu ou bien j'suis parano?" "C'est décidé, demain j'vais couper le sucre."

Faites-vous subitement prendre par-derrière par Sommeil, tombez endormi et répétez les étapes à nouveau, pour TOUJOURS!

Si vous avez aimé cet article, partagez-le en cliquant sur le piton partage. Ou amenez-moi magasiner. J'ai besoin de sortir de chez nous.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.
Close
Ce que les spécialistes du sommeil ne veulent plus entendre
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée