Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Bernard Jomard Headshot

Démographie, croissance et vieillissement: C'est déjà demain!

Publication: Mis à jour:
AGED POPULATION
Athit Perawongmetha / Reuters
Imprimer

Aujourd'hui, dans le monde occidental où les politiques et les dirigeants économiques, ne prennent souvent que des décisions "court-termistes", leaders qui privilégient l'obtention d'un gain immédiat (voies aux élections, ou hausse du cours de bourse) au détriment du résultat futur, il faudrait commencer à se poser des questions sur l'évolution démographique de notre monde.

La Chine, est aujourd'hui le premier pays au monde par sa population, mais il faut savoir, que la population n'atteindra certainement jamais le 1,5 milliard d'habitants. Elle plafonnera dans 15 ans pour ensuite décliner.

D'autre part, ce pays a aujourd'hui un avantage économique considérable car 70 % de sa population est d'âge actif (15-59 ans), à comparer à 54 % au Japon.

En Chine il y a donc aujourd'hui peu de personnes économiquement dépendantes, la part des personnes âgées de 65 ans ou plus, qui était de 7 % en 2000, devrait atteindre 24 % en 2030-2040.

Dans les 25-30 ans, la Chine comptera alors entre 220 et 250 millions d'actifs de moins qu'aujourd'hui, c'est considérable pour l'usine du monde!

Nous ne parlerons pas du déficit du nombre de femmes: 104,9 hommes pour 100 femmes en Chine en 2010, juste derrière l'Inde, le pays le plus "masculin" au monde, avec 106,4 hommes pour 100 femmes en 2011.

Si nous nous intéressons maintenant à la population mondiale, celle-ci devrait passer de 7.7 à 9.7 milliards dans les 25-30 ans. Mais surtout la répartition va totalement changer.

L'Asie ne représentera plus que 51% au lieu de 61%, l'Afrique va faire un bon de 13 à 25%. Les Amériques vont être quasiment stables de 14 à 13%, mais l'Europe va passer de 12 à 7%, un vrai choc sismique!

Demain...

Le changement de centre de gravité économique vers les pays émergents, se poursuivra dans les 25-30 prochaines années, avec des mécanismes de croissance transformés, à cause comme évoqué plus haut du vieillissement de leur population.

Pour la Chine précisément son PIB devrait être multiplié par 7 à 9 d'ici 2050. Les économies de l'Amérique du nord et de l'Union Européenne ne devraient grandir que de 80 à 90%.

D'autre part jusqu'à 2040, on ne devrait pas voir une émergence rapide de l'Afrique sub-saharienne, à cause du grand retard en termes d'éducation ou de participation des femmes au marché du travail. Par contre à partir de 2040-2050 cette région aura certainement la plus forte croissance du monde, à cause du ralentissement des autres régions du monde!

Les entreprises sont-elles prêtes? Eléments de réflexion

Si on souhaite analyser/anticiper les rythmes de croissance de long terme (25-30 ans), il faut absolument tenir compte des facteurs suivant pour analyser et faire des projections:

  • La population de 2050 est déjà née pour sa grande partie.
  • L'accumulation du capital et l'investissement financé par l'épargne des ménages sont principalement déterminés par le vieillissement de la population.
  • L'accélération de la mobilité internationale des capitaux nécessite d'être imaginatif.
  • Le progrès technologique accéléré par l'investissement dans l'éducation des populations, afin de développer leur aptitude ou de rattraper un retard ou capacité à innover.
  • L'énergie et son éventuelle raréfaction.
  • La participation des femmes au marché du travail.
  • Les ruptures éventuelles de comportements.

Enfin, il ne faut pas oublier que l'augmentation de la productivité a représenté l'essentiel de la croissance depuis les années 1980. Et, cela ne devrait pas se reproduire à l'échelle mondiale dans les 25-30 années qui viennent, à cause du vieillissement des populations chinoise, européennes et japonaise, qui ne sera pas compensé par l'Afrique (faible niveaux de formation et d'éducation).

Sans être pessimiste, Il faut donc nous attendre à une baisse ou à une stabilité du PIB mondial d'ici 2040-2050.

Niveau de vie

Le niveau de vie se mesure par le PIB par habitant, ou pouvoir d'achat ou parité de pouvoir d'achat (PPA).

  • Le niveau de vie chinois, qui représentait environ 40% de celui des États-Unis en 2010 pourrait atteindre 90% en 2040-2050. (Hypothèse croissance moyenne de la Chine moins de 4.00%, moins de 2.25% pour les USA).
  • En Afrique sub-saharienne, le niveau de vie devrait passer de 7% à 12-13% du niveau nord -américain. (mais les projections sont difficiles).
  • Le niveau de vie en Europe devrait stagner voir même régresser si on prend des hypothèses pessimistes. (Hypothèse croissance moyenne Europe moins de 1.00%)

Conclusion

Il est illusoire de croire que les pays développés vont l'emporter dans les 25-30 prochaines années par la compétitivité sur le prix. Ils doivent dès à présent investir dans des activités "hors-prix", c'est là le facteur clé de leur survie mais plus facile à dire qu'à faire.

Il faut donc dès aujourd'hui être créatif!

N'oubliez jamais, que 19 des 30 plus puissantes économies devraient être dans les 25-30 prochaines années, celles que nous appelons aujourd'hui les "émergents".

A vous maintenant de déterminer ou et quel sera votre pays ou marché de demain, et celui de vos enfants! Adaptons nous!

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.
Close
Les scènes cultes du 7e art vues par des retraités
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée