Huffpost Maghreb mg
Asif Arif Headshot

Musleh Maoud, le Fils Promis

Publication: Mis à jour:

Quelques éléments biographiques du Fils Promis, Hadhrat Mirza Basheerudin Mahmood Ahmad: les musulmans ahmadis estiment que Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad de Qadian est le messie attendu par différentes religions sous différents titres.

A son décès, un nouveau système a été mis en place, celui du Califat. Ces successeurs du Messie avaient et ont pour tâche de perpétuer le travail entrepris par Ahmad de Qadian.

Lors du décès d'Ahmad de Qadian, Hadhrat Mirza Basheerudin Mahmood Ahmad s'est approché du tombeau de son père et a affirmé :

"Quand bien même le monde entier te délaisse et je me retrouve tout seul, je vais me battre pour toi et je ferai face à toutes les contestations, oppositions et attaques qui seront dirigées contre ta mission"

Ces phrases peuvent sembler anodines mais elles ont été prononcées lorsque la communauté musulmane ahmadiyya n'en était qu'à ses soubresauts; elles ont été prononcées par un jeune garçon lorsque les adeptes de cette communauté n'étaient que quelques milliers. Mais qui était-il réellement? Qu'a-t-il accompli? Sans prétendre à l'exhaustivité, nous allons simplement relater certains éléments permettant aux lecteurs de mieux comprendre qui était le Musleh Maoud, le Fils Promis.

Les prophéties de Muhammad et ses successeurs

Selon certaines traditions, le Prophète de l'islam, Muhammad, avait affirmé :

"Yata-zavvajo-wa-yooladu-lahu"

Cette locution arabe signifie que le Messie va se marier et qu'il aura des enfants. De nombreux auteurs et grands saints de l'Islam sont venus préciser ce qu'il fallait entendre par cette phrase. Ils ont affirmé que le Messie sera doté, de la part de Dieu, d'un fils aux capacités spirituelles et intellectuelles extraordinaires. Sur ce même sujet, Hazrat Nematullah Shah Wali, un grand saint de l'islam, a mentionné dans un de ses poèmes l'avènement de l'arrivée du Messie.

Il écrit que celui qui va venir sera le Massih et le Mahdi. Il portera le nom d'Ahmad. Et lorsque sa vie arrivera à son terme, il aura un fils, qui sera également son héritier spirituel, dont la mission sera de perpétuer son message et le transmettre.

Le Talmud, livre de doctrine judaïque, prévoit l'avènement de deux Messies. Celui qui doit venir dans les "temps derniers", sera supérieur en rang au premier et, après lui, ses fils et petits-fils vont lui succéder. Le lecteur comprendra aisément que la succession ici envisagée n'est pas mondaine ou temporelle; elle est purement spirituelle.

On voit ainsi que de nombreuses traditions, ouvrages et saints parlent de ce Fils Promis dont le but sera de poursuivre l'héritage spirituel laissé par son père, le Messie Promis. Il est vrai qu'aux yeux d'un lecteur qui n'est pas habitué à la théologie, ces notions de Messie Promis et de Fils Promis peuvent paraître surprenantes. Mais la véritable surprise apparaît lorsqu'on tente de comparer ces prophéties avec cette communauté que Ahmad de Qadian a mise en marche et dont j'ai plusieurs fois évoqué l'existence au cours de mes précédentes tribunes.

Les prières d'Ahmad de Qadian et l'avènement du Fils Promis

Ahmad de Qadian souhaitait accomplir cette prophétie du Prophète de l'islam et souhaitait vivement avoir un fils spécial dont la mission sera de perpétuer le message pour lequel il avait été envoyé.

2014-02-20-khalifatul_masih_ii.jpg

Ahmad de Qadian a donc prié Dieu pour obtenir un fils dont la venue marquerait une révolution particulière ou, pour l'écrire en termes plus théologiques, une bénédiction particulière. Ahmad de Qadian a alors fait une "retraite" de 40 jours à Hoshairpur en Inde afin d'implorer Dieu de lui donner ce Fils Promis. A l'issue de sa retraite, il a informé les membres de sa communauté que Dieu lui avait révélé qu'il allait avoir un fils aux capacités intellectuelles et spirituelles extraordinaires. Je ne peux pas citer, stricto sensu, toute la révélation qui fait plusieurs pages. Mais je me permets de vous en citer quelques passages.

"Cet enfant sera un signe manifeste de la grâce Divine. Il sera beau et pur; il sera intelligent; il sera béni d'une âme particulière sainte et libre de toutes formes d'impureté; cet enfant sera un signe de la lumière de Dieu; il fera disparaître de nombreuses maladies de ce monde grâce à ses qualités messianiques; il sera tendre de cœur [...]".

Les grands accomplissements du Fils Promis

Il est vrai qu'il serait excessivement compliqué pour moi que de détailler l'ensemble des accomplissements du Fils Promis. Outre la construction de l'ensemble de la structure de la communauté musulmane ahmadiyya aujourd'hui, Hadhrat Mirza Basheerudin Mahmood Ahmad a accompli de grandes œuvres durant sa vie.

Il a écrit plusieurs dizaines d'ouvrages, publié plusieurs volumes d'interprétation coranique et a fait traduire le Coran en plusieurs langues pour le rendre accessible à tous. A Londres, il est à l'origine de la première mosquée britannique, Masjid Fazl [dont le centenaire a été célébré récemment]. Pour apprécier l'ensemble des accomplissements du Musleh Maoud, il est nécessaire que le lecteur se laisse aller sur la toile d'internet et qu'il lise les différents articles qui s'y trouvent.

L'annonce de la naissance très prochaine du fils promis a été faite le 20 février 1889 à Hoshairpur, en Inde, par Ahmad de Qadian.

Retrouvez les blogs du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.