Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Anna Solaiman Headshot

Célébrez la vie avec un Aïd végan

Publication: Mis à jour:
SHEEP
Shamil Zhumatov / Reuters
Imprimer

La compassion est une valeur fondamentale faisant partie de toutes les grandes religions. Il n'est donc pas surprenant que le Coran interdise la cruauté envers les animaux. Malgré cela, certains musulmans choisissent de célébrer l'Aïd el-Kébir (la "Fête du Sacrifice") - et de rendre grâce à Allah - en tuant des animaux qui tenaient à leur vie tout comme nous tenons à la nôtre. C'est un paradoxe étrange, qui cause de grandes souffrances, mais rien ne nous y oblige.

Le croyant peut choisir de refuser les sacrifices d'animaux et, à la place, de faire preuve de pitié et de compassion lors de l'Aïd, tout simplement en mangeant végan, c'est-à-dire en choisissant une nourriture à base de fruits, de légumes, de céréales, de légumineuses, de fruits secs et de toutes sortes de noix au lieu d'animaux.

Le Saint Prophète Mohamed, nous enseigne qu'un "acte de cruauté à l'encontre d'un animal est aussi mal qu'un acte de cruauté envers un être humain", et cela est particulièrement vrai au sujet de ce que nous mangeons.

Par rapport aux mangeurs de viande, les végans ont un meilleur état de santé général et sont généralement moins atteints de maladies cardio-vasculaires, de diabète, d'obésité et de cancer.

Des études réalisées en Angleterre et en Allemagne ont trouvé que les végétariens ont 40 % de risque en moins d'être victimes d'un cancer que les mangeurs de viande. Et une étude aux États-Unis qui a analysé plus de 96 000 participants pendant plus d'une décennie a révélé que, en moyenne, les hommes végétariens vivent 9,5 ans de plus que les hommes qui mangent de la viande, et 6 ans de plus pour les femmes végétariennes.

Ne plus cautionner l'industrie de la viande - qui pollue l'eau et l'air, dégrade les sols et accapare les ressources - est également le meilleur moyen de faire en sorte que nos enfants ne grandissent pas dans un monde ravagé par les désastres environnementaux.

Et puis il y a la raison la plus convaincante de toute pour nous faire devenir végan: contribuer à arrêter l'horrible souffrance inhérente à la production de chair animale.

Le Coran nous dit que les animaux sont des communautés et des nations en soi, et qu'ils sont plus que des simples ressources.

Pourtant, les animaux sont traités comme rien de plus que des marchandises jetables dans les élevages industriels contemporains, qui envoient à la mort plus de 20 milliards d'êtres vivants chaque année dans le monde.

Ils vivent dans la détresse, subissent toutes les privations, sont confinés dans des espaces minuscules afin que les producteurs puissent maximiser leurs profits avant d'être finalement entassés dans des camions et envoyés à l'abattoir où ils se feront égorger.

Nous savons que les chèvres, les vaches, les poulets et les autres animaux ont leur propre personnalité et veulent vivre, qu'ils aiment leurs bébés et qu'ils sont en peine lorsque ceux-ci leur sont arrachés pour être transformés en côtes d'agneaux ou taillés en pièce pour tout autre partie de leur corps. Si nous estimons que l'amour et la compassion sont importants, comment pouvons-nous soutenir une telle cruauté?

Adopter un mode de vie végan est la meilleure façon pour les musulmans de vivre en accord avec les préceptes de l'islam au sujet de l'éthique, de l'environnement et de la santé.

C'est la raison pour laquelle je vais fêter l'Aïd avec mes proches autour d'une table remplie de plats végans, comme des samosas et des pakoras de légumes, des galettes de pommes de terre aux épinards, des halwas sans produits laitiers, des falafels et des biryanis aux légumes.

En optant pour des plats végans pendant l'Aïd et tout au long de l'année, je mets en pratique la bienveillance envers moi-même et envers tous les êtres vivants. J'encourage les autres musulmans à suivre ce chemin vers la compassion.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.