Amna Guellali
RECEVEZ LES INFOS DE Amna Guellali
Amna Guellali est la directrice du bureau de Human Rights Watch pour la Tunisie et l'Algérie. Avant de rejoindre HRW, elle a travaillé en tant qu'analyste au bureau du procureur de la Cour pénale internationale ainsi qu'au Comité internationale de la Croix Rouge en Tunisie. Elle a un doctorat en droit international de l'Institut Universitaire Européen de Florence.

Les articles de Amna Guellali

Le choc des concepts: Liberté d'expression et interdiction de l'atteinte au sacré dans la nouvelle Constitution

(1) Commentaires | Publication 27 janvier 2014 | 16h14

L'article 6, que les élus ont finalement voté le 23 janvier 2014 après plusieurs jours de négociations âpres et ardues sur chaque mot, illustre à lui seul les contradictions et les ambivalences de la nouvelle Constitution tunisienne.

A la fois dans son histoire législative et dans son contenu, il...

Lire le billet

Crise politique et priorités pour la transition: Un agenda pour les droits humains

(1) Commentaires | Publication 2 août 2013 | 22h47

Les évènements qui se succèdent en Tunisie, avec leur cortège de nouvelles macabres, y compris l'exécution par un groupe armé de 8 soldats le 29 juillet à Chaâmbi, près de la frontière algérienne, ont plongé la population dans la perplexité et l'anxiété face à une série d'évènements qui risquent de...

Lire le billet

Droits humains universels et droits humains élevés: le sens d'un mot dans le préambule de la Constitution tunisienne

(1) Commentaires | Publication 16 juillet 2013 | 20h38

Le Préambule est, dans l'architecture générale de toute Constitution, l'énoncé condensé des fondements ontologiques et civilisationnels de l'ordre normatif. Le préambule du projet de Constitution tunisienne a, de ce point de vue, suscité bien des interrogations et des débats depuis le début du travail de l'Assemblée nationale constituante, qui en...

Lire le billet

Dérision, religion et liberté d'expression

(0) Commentaires | Publication 10 juillet 2013 | 20h14

La liberté d'expression constitue un des fondements de la démocratie, caractérisée par la multiplicité des points de vue et le pluralisme des voix. Le droit à la discordance, à la dissonance, à la dissension en forme la colonne vertébrale. Elle implique que cette liberté permette non seulement les formes d'expression...

Lire le billet