Huffpost Algeria mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Alain Fliti Headshot

La mondialisation sauvage

Publication: Mis à jour:
GLOBALIZATION
Tom Stoddart via Getty Images
Imprimer

La Russie de par son président M.Poutine, s'est engagé depuis une décennie à purger le pays de tous les "islamismes", à commencer par la Tchétchénie qui était une menace certaine pour son développement économique et social. De par la mentalité régressive des "pseudos-Imams" du pays. Ce qui s'est vérifié en Chine ! Puis dans de nombreux pays ou l'Islamisme est présent.

Mais ce ne sont-là que la conséquence des politiques économiques et sociales dis-qualifiantes pour de nombreuses populations, qui sont des minorités importantes dans les pays où elles vivent !

Et qui de plus figurent aussi comme des schismes par rapport à l'obédience principale. Tel qu'était "le protestantisme en Occident avec ses implantations en Allemagne, en Angleterre et ailleurs, et ses répressions avant l'avènement d'Henri IV, en France.

La Russie; en dehors de ce fait, périclite économiquement depuis une décennie, prolongeant l'époque du soviétisme: jusqu'à nos jours. Quant nous y regardons de plus près, nous voyons un des plus grands pays du monde, étendu sur plus de 10.000 km, être encore au point de vue du développement économique, au "Moyen-Age", en dehors des grandes villes connues !

La diversification ne s'est pas faite et ne se fait pas !

L'absence de formation technique, technologique et ou scientifique de sa jeunesse est patente. Les dépenses d'armement ayant pris la place des investissements économiques de biens exportables tels que cela est fait par la Chine, qui a réussi son pari en devenant une des premières puissances économiques du monde et qui s'attaque maintenant à la production des gammes moyennes.

Egalement avec une politique d'investissement tous azimuts pour assurer l'exportation de ses produits, en plaçant ses fonds dans de très nombreuses sociétés étrangères (Ports-Aéroports-Terminaux containers-hôtellerie-sociétés technologiques in the world) sans oublier son énorme avancée dans les technologies civiles et militaires, maritimes et aériennes !

La Russie soviétique était en avance par rapport aux Etats-Unis dans de nombreux domaines, ce qui n'est plus, y compris dans ses armements. A la différence de cette Chine qui vient de montrer ses nouveaux avions furtifs.Il est donc bien net que la Chine préfère "Confucius" à Marx et Lénine.

Ce qui fait une puissance: c'est uniquement "l'économie" et la diversification après l'abondance.

La consommation intérieure largement octroyée n'est pas pour rien dans le progrès,et "l'exportabilité" des produits fabriqués .La Russie n'exporte rien d'autre que des énergies fossiles, qui abondent par ailleurs dans tous les pays. Et, qui ne sont plus au goût du jour avec les phénomènes de la carbonisation de la planète. Ses productions minérales également prennent la route de l'obsolescence comme pour d'autres pays !

Remplacés par "le durable" à commencer par l'hydrogène, l'éolien la marée motrice et le nucléaire de 4e génération(la fission), le gaz de schiste restera marginal. Nous entrons dans l'ère de la "Nano" l'infiniment petit. L'information et la communication deviennent universelles, de par l'informatique, qui vont se partager intégralement avec le plus petit commun des mortels !

Les USA ne l'on pas encore compris: en s'insurgent contre "les lanceurs d'alerte" tels que MM. Assange et Snoeden,qui ont fait la démonstration de la futilité des "secrets de polichinelle".

C'est pourquoi,ils veulent très vite accélérer les accords bi-latéraux intercontinentaux, comme le "Tafta" et le "Ceta".

L'Europe est à la traîne, la Grande-Bretagne la quittant avec le "Brexit".

Le continent paye très cher "la Mondialisation sauvage" avec ses 40 millions de chômeurs. L'Europe n'avance pas plus vite pour autant, Ses caciques s'accrochent à un pouvoir déliquescent, parce que sans consistance pour sa jeunesse, qui elle est tournée vers l'avenir technologique et non technocratique !

Nous pouvons donc dire à tous ces nonagénères, que les formidables dépenses dans des offensives inutiles ne serviront en rien les économies.

Honni soit qui mal y pense.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.