Huffpost Algeria mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Alain Fliti Headshot

La France, la mondialisation et l'Eurafrique

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Les solutions prônées par la plupart des analystes économiques pour résorber le chômage sont des classiques éculés, qui ne prennent en compte que l'offre et la demande séculaire. Ne résolvant en rien les problématiques concurrentielles internationales, tant des offres que des fiscalités disparates ! Parce que problème est la réindustrialisation créative. Elle, réalisée par l'Allemagne, qui produit pour de nombreux pays des machines outils performantes, mais pas seulement !

Les secteurs de l'électrotechnique et mécanique, en s'appuyant sur les aciers spéciaux Suédois ainsi que la chimie organique sont de la partie !

Tandis que les USA, la Grande Bretagne et le Japon font dans "le Numérique" pour faire en sorte que la Chine puisse fabriquer les TV, les ordinateurs et autres smartphones à l'échelle Mondiale, secondée par de nombreux pays asiatiques !

La France, elle, est spécialisée dans de nombreux secteurs qui ne réduiront pas le chômage. Les machines et l'automatisation ont pris l'emploi dans les produits manufacturés fabriqués par l'Asie.
L'aéronautique et la robotique médicale,y compris l'automobile ne sont pas des grands consommateurs de mains d'œuvre ! Au point de faire se résorber les chômeurs en attentes, même avec des formations professionnelles adaptées.

La construction navale apporte sa contribution, ainsi que le tourisme, et la cuisine. La mode draine son lot de créateurs, mais les vêtements sont cousus en Asie, Inde, Pakistan et Bangladesh.

Les TGV Français ont bien "la côte", mais sont également "une niche". Le génie civil, et l'architecture pareillement. Reste,le cinéma, les doublages, les spectacles: qui sont fortement aidés par l'état. Les programmes TV, sont, eux bien exportés et rentables... La cosmétique, avec "L'Oréal" est un grand succès sectoriel permanent. La fabrication des pièces détachées, avec la mécanique de précision, est d'un bon apport. La dématérialisation dans tous les azimuts est en progrès constant et permet de faire diminuer la main d'œuvre dans de nombreuses entreprises branches et secteurs.

Y compris dans les administrations de l'état.Pour faire baisser le nombre de fonctionnaires,dès lors qu'ils partent à la retraite ! Toutes les industries du 19e siècle et du 20e siècle ont disparu. Même les abattoirs sont quasiment mécanisés et n'utilisent qu'un minimum de bouchers. L'agriculture n'emploie plus que la moitié de la main d'œuvre qu'elle avait jusqu'en 1950. Le nombre d'exploitations s'étant réduite de moitié ! Même les fameuses usines de ferblanterie(SEB) font fabriquer en Asie.

La presse et la littérature ne sont pas en reste, par la forte diminution du lectorat, sauf celle du "WEB"avec Facebook,et les autres médias informatisés.Le Huffington Post l'a bien compris en innovant avec la vidéo en direct de "RYOT" d'Arianna Huffington.

C'est donc que le chômage ne pourra se résorber que s'il y a totale coopération avec l'Afrique toute entière, anglophone et francophone, comprenant au premier chef le Maroc, l'Algérie,et la Tunisie ainsi qu'une grande partie du Machrek et de L'Iran.

Le commerce extérieur devra être totalement réorganisé avec des commerciaux parlant les langues arabes et africaines : D'où la nécessité de former les jeunes issus de ces pays là. Y compris par "les MOOC" (formations en ligne diplomantes). L'Allemagne va le faire avec les réfugiés syriens et autres, des pays limitrophes.

Toutes les Ambassades devront continuer de se transformer pour se spécialiser en "comptoirs commerciaux, exports-imports. Plus profondément que ce qui à été fait jusque là alors, avec des implantations permanentes dirigées vers la prospection.

Les expositions annuelle ne suffisent plus. Elles se doivent d'être permanentes. Comme cela se pratique en Chine. Les Anglo-saxons le font dans tout le Comonwealt,sur plus de cinquante pays, avec succès. Suivies par les implantations bancaires et d'assurance, dont "les Loyds".

Les bourses ne peuvent rien apporter au devenir commercial.Leurs fonds de commerce étant la spéculation, tant à la hausse qu'à la baisse. Les Banques centrales, elles, n'agissant que s'il y a expansion ou contraction des taux ,par la force des marchés. Elles ont ainsi usées toutes "leurs cartouches, en les baissant pour offrir des fonds pratiquement gratuits aux banques, y compris en rachetant les portefeuilles d'actions et d'obligations disponibles à celles-ci ! Quitte à les revendre plus tard, avec profit !

Mais c'est sans compter que si les carnets de commande restent vides, les entreprises ne peuvent emprunter. L'inflation à 2% est une utopie qui n'est réalisable qu'avec la progression économique.C'est donc bien "Le chien qui court après sa queue". Le commerce expansif ne pouvant reprendre avec succès, que si les produits proposés se démarquent de ceux offerts par les pays à bas salaires.C'est heureusement le cas "du médicament", mais fortement concurrencé par "les génériques",dont les Israéliens sont les leaders.

L'anthropologie économique doit devenir un vecteur d'importance, tant il est devenu urgent de pénétrer les marchés potentiels.

L'étude des habitudes et le comportement doivent coller à la prospection. Dans les pays occidentaux, on appelle cela le marketing. Mais celui-ci, n'est plus valide devant les us et coutumes, qui ont encore la vie dure ! L'agro-alimentaire doit donc s'adapter, également aux pouvoirs d'achats ainsi qu'aux habitudes séculaires, dont, le gras et le sucre sont des parties prenantes. Les couleurs aussi jouent un grand rôle face;aux religions. Le textile doit donc jouer son rôle à plein ! On doit s'introduire loin et profond, dans l'analyse économique et sociale, pour faire le tour de toutes les problématiques à résoudre.

Le tourisme représente un apport considérable dans chaque pays ouvert et attractif. La France elle, reçoit 90 millions de visiteurs annuellement. Ce qui induit la consommation hôtelière, la restauration, l'artisanat sans compter "la mode". Il en va de même en Afrique du Nord, en Espagne et au Portugual, ainsi que dans tous les pays Nordiques. L 'Afrique anglophone amène un tourisme aisé avec "les Safaris" photos.

L'Avenir devra prendre en compte la totale ouverture du commerce à l'échelon mondial, avec les futurs accords Transatlantique et Transpacifique. Qui devront éliminer les droits de douane pour faire baisser les prix drastiquement, en prenant en compte les normes sanitaires et juridictionnelles.

Le Canada vient de signer le siens avec les USA. Les économistes ont calculé que la progression commerciale sera de +10% dans les 5 prochaines années,et, résorbera la moitié du chômage mondial. L'éléctrification de l'Afrique est donc d'une très grande urgence pour la modernisation et mettre en place l'apport majeur des produits connectés: hors ceux sans fils.

Les ressources en eau, pourront émerger et faire se produire les aliments vitaux pour utiliser aussi les produits blancs permettant de projeter des progrès sociaux certains.

En agriculture, l'Implantation des serres, comme au Kenya, fera se produire des fruits et légumes exportables, y compris les fleurs. L'éléctrification permet l'implantation d'usines diverses en tous genres. La Chine l'a fait. C'est un exemple à suivre !

L'aviculture ainsi que l'aquaculture sont déployables partout. Le sud Algérien le fait :
l'ère de l'hydrogène arrivant, les usines de batteries sèches sont à concevoir ! L'Algérie z une bonne expérience de la spécialité (Ghazaouet) et cela depuis un demi- siècle. Le soleil aussi ne manquant pas. L'énergie solaire n'est qu'à son commencement,et apporte déjà son plus !

C'est donc qu'il faut allez aussi à l'écologie. La COP21 à été signée par 159 pays pour faire diminuer le pollution de moitié en 20 ans.

Tous ceux qui regorgent de moyens et qui faute de pouvoir investir, les font se geler dans les paradis fiscaux vont devoir faire fonctionner leurs neurones.

C'est pourquoi, le Français Mr. Borloo,maire de Valenciennes, a fait de électrification de l'Afrique une priorité mondiale. La Mondialisation, n'est pas que du "Libéralisme" à condition de s'en servir à bon escient.et non pas "sauvagement".

C'est la fusée qui mènera aux progrès économiques et sociaux pour les très prochaines générations.Il faut en étudier tous les aspects,dans chaque pays dans chaque secteur, pour chaque produit, en pesant tous les tenants et les aboutissants.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.