Huffpost Maroc mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Abdelkhalek Zyne Headshot

Manif anti-PJD ou l'ostracisme social bourgeois

Publication: Mis à jour:
MANIF ANTIPJD
AIC PRESS
Imprimer

SOCIÉTÉ - Des "gueux", des "misérables" et des "désespérés": beaucoup de Marocains sont encore sous le choc à la vue des vidéos de la marche d'hier. Ces citoyens sont pourtant également des Marocains comme vous et moi. Ils sont le visage vivant des classements peu glorieux du Maroc dans les palmarès du développement humain.

Ils sont le visage vivant des statistiques officielles et officieuses: plus d'un million de chômeurs, plus de 10 millions d'analphabètes, 5 millions de Marocains qui vivent en dessous du seuil de la pauvreté.

Face à ce Maroc moisi qui fait honte mais qui vit avec nous, l'autre Maroc, celui qui s'en sort, préfère ne rien voir. Il est chez lui, dans son appartement haut standing ou sa petite villa, dans le confort de son intérieur en train de regarder Canal+, il circule en voiture vitres fermées pour aller travailler dans un bureau climatisé.

Au printemps, ce Maroc BCBG passe ses vacances à Marrakech et l'été, il trace vers l'Espagne. Ses enfants sont dans le privé, la santé est prise en charge par une mutuelle privée et son grand problème est la défense des libertés individuelles.

Il est temps de se réveiller et de regarder en face notre réalité. Qu'allons-nous faire pour tendre la main à ces Marocains sans dignité, frappés par l'analphabétisme, la misère et le désespoir et exploités par les marchands du temple politique?

Rigoler sur Facebook sur leur malheur et leur bêtise? Voyons donc! Un peu de retenue. Ce sont des Marocains comme vous et moi. Aidons les autres au lieu d'exercer un ostracisme social bourgeois mais condamnable moralement. Merci.

LIRE AUSSI: La "marche anti-PJD" divise la presse marocaine