La Saint-Valentin prohibée dans certaines villes d'Indonésie

Publication: Mis à jour:
VALENTINE INDONESIA
Indonesian officers (L) from the city administration police detain unmarried couples (R) after a raid at a hotel in Surabaya on February 14, 2018.Valentine's Day was banned in some Indonesian cities on February 14 as police rounded up amorous couples, giving the official kiss-off to a tradition that critics say doesn't deserve any love in the Muslim-majority nation. / AFP PHOTO / JUNI KRISWANTO (Photo credit should read JUNI KRISWANTO/AFP/Getty Images) | JUNI KRISWANTO via Getty Images
Imprimer

Plusieurs villes d'Indonésie ont interdit mercredi la Saint-Valentin et la police a fait la chasse aux amoureux dans différentes provinces où cet événement est controversé.

A Surabaya, deuxième ville d'Indonésie dans l'est de l'île de Java, la police a mené des opérations dans des hôtels et interpellé plus d'une vingtaine de couples soupçonnés de contrevenir à l'interdiction. Ils devaient être relâchés après un rappel à loi.

Sur l'île touristique de Lombok, voisine de Bali, la ville de Mataram a ordonné à la police d'effectuer des contrôles dans les établissements scolaires pour interpeller des élèves qui fêteraient l'événement. Des fêtes romantiques dans des hôtels et cafés y étaient cependant permises, selon les autorités.

A Makassar, dans le sud de l'île des Célèbes (Sulawesi), la Saint-Valentin est interdite depuis plusieurs années.

"Elle n'a jamais été déclarée comme une journée de célébration dans le pays par le gouvernement", a déclaré le maire-adjoint de la ville, Syamsu Rizal.

A Aceh, les autorités ont pris un arrêté d'interdiction de la Saint-Valentin, comme les années précédentes, citant des normes religieuses.

"La Saint-Valentin reflète une culture qui ne correspond pas à la législation à Aceh et à la loi islamique", a indiqué le gouverneur de la province, Irwandi Yusuf, dans un communiqué.

Une dizaine de villes de l'archipel d'Asie du Sud-Est ont publié mercredi des interdictions de célébrer la Saint-Valentin.

En 2017, la police de Makassar avait mené ce jour-là des opérations coups de poing dans des commerces et saisi des préservatifs.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.