Institut Français du Maroc: une saison culturelle 2018 sous le signe de l'ouverture

Publication: Mis à jour:
IF
DR
Imprimer

CULTURE - Dévoilé ce 13 février à Casablanca, le programme de la Saison Culturelle France-Maroc 2018, intitulée "Un monde ouvert", promet, dans un contexte marqué par le repli et les crises identitaires, un regard vers d'autres horizons à travers 800 événements et 30 moments forts sur l'ensemble du territoire marocain.

"Cette saison est à l'image du partenariat d'exception entre la France et le Maroc et de leur ambition partagée pour une culture qui rassemble, une culture ouverte sur l'autre, une culture qui interroge le temps présent", a déclaré Jean-Marc Berthon, Directeur général de l'Institut Français au Maroc. Des mots qui confirment ce lien fort entre les deux rives de la Méditerranée, renforcé chaque saison par une programmation culturelle ambitieuse et éclectique dans les 12 Instituts français (IF) du royaume.

Cette année, l'IF sera présent sur tous les fronts, avec toujours pour fil conducteur l'amour et la connaissance de la langue française et ses attaches avec le Maroc. Musique, théâtre, danse, cinéma, arts visuels, littérature et débat d'idées... Divers rendez-vous à ne pas manquer, sous l'égide de Leïla Slimani, personnage incontournable de la francophonie et marraine de cette nouvelle saison. Elle prendra part, par ailleurs, à un face-à-face littéraire avec Kamel Daoud, autre figure intellectuelle et amoureux de la liberté. En marge du Salon du Livre de Casablanca, le débat se déroulera samedi 17 février à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc, à Rabat.

Côté art visuels, la capitale accueillera la très attendue exposition "La Méditerranée et l'art moderne", organisée par la Fondation Nationale des Musées du Maroc avec le soutien de l'IF. L'occasion de s'attarder sur des oeuvres de grands noms de l'art contemporain et leur rapport à l'imaginaire méditerranéen, de Kandinksy à Yves Klein, en passant par Salvador Dali, Pierre Soulages ou Georges Braque.

Autre exposition à ne pas manquer: les clichés en noir et blanc de Daoud Aoulad-Syad, pour la plupart iconiques et qui capturent, de manière fidèle, la culture populaire marocaine depuis le début des années 80.

if

La musique promet également de beaux moments, avec des concerts qui raviront les amoureux de musique classique et de jazz. Les virtuoses Alexandre Tharaud, Anne Queffélec et Célimène Daudet seront les invités du cycle "Grands interprètes". D'autre part, le Festival de Jazz d'Agadir, fort de son succès, sera de retour en partenariat avec France Musique, avec une programmation internationale et audacieuse. Les apprentis chanteur et amateurs de chanson française pourront donner de la voix lors d'un concours, organisé pour la première fois à Marrakech pour les 10-25 ans.

Enfin, les Nuits du Ramadan et la Nuit électronique, certifiées classiques de l'Institut Français, investiront des lieux "ouverts" pour faire danser le public jusqu'au bout de la nuit. Côté spectacle vivant, Mourad Merzouki et Kader Attou, figures du hip-hop en France, présenteront leur nouvelle pièce "Danser Casa".

Une sélection des meilleurs films récents sera projetée dans les salles du réseau et cinémas partenaires pour les amateurs de cinéma français.

Parmi les évenements attendus, le Forum des Jeunes Leaders d'Essaouira et la Nuit des philosophes inciteront à la réflexion et aux débats d'idées, "pour prendre du recul sur l'actualité et penser notre présent".

D'autres surprises viendront se greffer tout au long de la saison pour satisfaire et répondre aux envies de tous les publics, mais surtout à celles de la jeunesse, pour qui la culture représente un levier d'émancipation.

LIRE AUSSI: