Textiles : entrée en production en mars d'une usine algéro-turque à Relizane

Publication: Mis à jour:
TISSUES996560_1920
Pixabay/eniast
Imprimer

Une usine de filature de coton va entrer en production, début mars prochain, à Relizane dans le cadre d'un partenariat algéro-turc, rapporte l'APS ce samedi citant le P-dg du groupe public des textiles et cuirs (Getex), M. Salah Malek.

D'une capacité de production de 9.000 tonnes/an, cette usine fait partie d'un projet de complexe composé de 8 usines de production intégrée appartenant à la joint-venture Tayal formée de deux filiales de Getex, du holding Madar (ex. Snta) et de l'entreprise turque Intertay.

Outre cette usine de filature, ce complexe sera composé d'usines de tissage, de traitement, de confection, de bonneterie, et d’ennoblissement de tissus, soit le finissage, le blanchiment et la teinture.

Le projet comporte deux étapes, la première, qui se terminera d'ici à fin 2018, porte sur la réalisation de huit (8) usines totalement intégrées, d’un centre d’affaires et d'une d’école de formation en métiers de tissage et de confection avec une capacité d’accueil de 500 stagiaires par session. Un pôle immobilier résidentiel pour le personnel (567 logements) y figure aussi.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...