Syrie: l'ONU appelle à une désescalade immédiate

Publication: Mis à jour:
SYRIA
Fragments of a Syrian anti-aircraft missile found in Alonei Abba about 2 miles (3.2 km) from where the remains of a crashed F-16 Israeli war plane were found at the village of Alonei Abba, Israel February 10, 2018. REUTERS/Ronen Zvulun | Ronen Zvulun / Reuters
Imprimer

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé samedi, selon son porte-parole, à une désescalade immédiate en Syrie, où Israël a effectué dans la journée plusieurs raids aériens.

M. Guterres "suit de près l'alarmante escalade militaire en Syrie et la dangereuse extension (du conflit, ndlr) au delà de ses frontières", a déclaré dans un communiqué le porte-parole, Stéphane Dujarric.

L'appel de M. Guterres survient après qu'Israël a mené samedi une série d'attaques aériennes en Syrie, frappant des cibles militaires syriennes mais aussi "iraniennes" et perdant un de ses appareils au cours du plus sévère accès de tension impliquant les trois pays depuis des années.

Antonio Guterres a souligné que toutes les parties concernées en Syrie et dans la région devaient respecter le droit international.

"Il (M. Guterres) appelle tout le monde à travailler à une désescalade immédiate et inconditionnelle de la violence et à faire preuve de retenue", a déclaré le porte-parole.

Dans les hostilités en cours en Syrie, "plus de 1.000 victimes civiles de frappes aériennes ont été recensées durant la seule première semaine de février", ajoute le communiqué de l'ONU.

Ces hostilités suscitent des spéculations sur une possible escalade, après des mois de crispations grandissantes coïncidant avec le cours pris par le conflit syrien.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...