FFS: Ali Laskri annonce sa démission de l'Instance présidentielle

Publication: Mis à jour:
ALILASKRI
DR
Imprimer

Ali Laskri, un des responsables du Front des forces socialistes (FFS), a adressé une lettre aux membres du Conseil national du parti pour annoncer sa démission de l'instance présidentielle du FFS, a-t-on appris de source bien informée.

Ali Laskri est membre de l'Instance présidentielle du FFS depuis sa création en 2013, lors du 5e congrès du parti. Cette instance présidentielle était composée de cinq membres, en l'occurrence Mohand Amokrane Cherifi, Ali Laskri, Rachid Hallet, Aziz Baloul et Saïda Ichalamène.

En décembre 2016, Hallet a été exclu du FFS et de l'instance présidentielle.

Ali Laskri a adressé une lettre aux membres du Conseil national du FFS, dont la réunion est prévue le 16 et 17 février 2018, pour annoncer sa démission de cette instance.

Ce membre a également demandé la tenue d'un congrès extraordinaire, en avançant l'argument que l'instance présidentielle comporte moins de trois membres. La même source explique Saïda Ichalamène s'est également retirée de cette instance, "déçue" de ne pas avoir été choisie à nouveau comme candidate aux élections législatives du 04 mai 2017.

Toutefois, rappelons que le FFS prépare déjà son 6e congrès ordinaire, dont la tenue était d'ailleurs programmée pour mai 2017.

Certains estiment que la démission de Ali Laskri manifeste plutôt une crise de leadership au sein du Front des forces socialistes. De leur avis, la création de cette instance présidentielle, pour permettre une direction collégiale, a été "une erreur". Une "idée contre-productive" puisque "les questions d'ego ont pris le dessus, chacun voulant prendre la prééminence sur les autres", expliquent-ils.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.