Liste noire: Des dattes et de l'huile d'olive offerts pour empêcher le classement de la Tunisie, les internautes s'en moquent

Publication: Mis à jour:
DATES TUNISIA
lathuric via Getty Images
Imprimer

Un article du journal français Le Monde a révélé que des des dattes et de l'huile d’olive auraient été envoyés à des élus du Parlement européen afin de tenter d’empêcher l'inclusion de la Tunisie dans la liste noire des pays exposés aux risques de blanchiment d’argent et de financement de terrorisme.

L'article revient sur les divisions au sein du Parlement européen au sujet de la Tunisie: "la Tunisie se trouvant incluse dans cette liste depuis novembre 2017, l’affaire a pris une autre tournure. D’autant que la controverse autour de son inclusion sur la liste des paradis fiscaux avait réveillé le camp pro-tunisien, résolu à éviter un deuxième revers diplomatique. Les arguments déployés – nécessité d’épargner une 'démocratie naissante', petits cadeaux (dattes et huile d’olive) envoyés à des élus – n’ont pas suffi à renverser la vapeur".

En attendant une réaction du ministère tunisien des Affaires étrangères à ce propos, les internautes ont vite réagi. Les commentaires vacillent entre humour et critiques. (ci-dessous)


Légende: Béji Caid Essebsi prend les choses en main pour montrer la face lumineuse de la diplomatie tunisienne et décide d'offrir à Trump un sandwich "ayari" et un œuf mi-cuit à la tunisienne


Légende: Ils sont où les "mlawi", les pains traditionnels...on a des lacunes au niveau de la science de la communication et de la corruption


Légende: Si le vote du Parlement européen avait lieu pendant le Ramadan, on aurait offert des "Zlabiya et Mkharek"

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.