Syrie: la défense antiaérienne a repoussé une attaque israélienne, selon l'agence d'Etat

Publication: Mis à jour:
SYRIA ISRAEL
A picture taken on February 10, 2018 show Israeli solders taking positions in the Israeli-occupied Golan Heights near the border with Syria.Syrian air defences repelled an Israeli raid on a military base in the centre of the country, hitting more than one warplane, state media said. The report came after the Israeli military said one of its fighter jets had crashed during strikes against 'Iranian targets' in Syria after intercepting a drone. / AFP PHOTO / JALAA MAREY (Photo credit should | JALAA MAREY via Getty Images
Imprimer

La défense antiaérienne syrienne a repoussé samedi "une nouvelle agression" israélienne contre une base militaire dans le centre de la Syrie, a indiqué l'agence officielle Sana, en affirmant que "plus d'un avion" israélien avait été touché par les tirs.

En Israël, pays voisin de la Syrie en guerre, l'armée a annoncé plus tôt qu'un avion de combat F16 s'était écrasé dans le nord du territoire israélien, alors que l'armée de l'air israélienne menait des attaques contre des "cibles iraniennes" en Syrie. Ces attaques ont été lancées après interception d'un drone venu du territoire syrien, d'après la même source.

L'agence Sana, citant une source militaire, a pour sa part indiqué que "l'ennemi sioniste" avait "mené à l'aube une nouvelle agression contre l'une des bases militaires dans le centre du pays". "Nos défenses anti-aériennes l'ont repoussée et (ont) touché plus d'un avion", a-t-elle ajouté.

L'Iran, ennemi juré d'Israël, aide militairement le régime syrien de Bachar Al-Assad dans le conflit qui ravage la Syrie depuis 2011.

Selon le lieutenant-colonel Jonathan Conricus, un porte-parole militaire israélien, les appareils israéliens "ont ciblé des systèmes de contrôle iraniens en Syrie qui avaient envoyé le drone dans l'espace aérien israélien". "Tirs anti-aériens syriens intenses, un F16 s'est écrasé en Israël, pilotes sains et saufs", a-t-il indiqué sur Twitter.

Un communiqué de l'armée a par ailleurs précisé que les forces israéliennes avaient identifié un "drone iranien" lancé depuis la Syrie et l'avaient intercepté dans l'espace aérien israélien avec un hélicoptère de combat.

La police a annoncé que le F16 s'était écrasé dans une région à l'est de la ville de Haïfa, dans le nord d'Israël.

"L'Iran est responsable de cette grave violation de la souveraineté israélienne", a déclaré le lieutenant-colonel Conricus.

Israël et la Syrie sont techniquement toujours en état de guerre, même si le calme avait régné pendant des décennies entre les deux pays.

Depuis 2011 et le début de la guerre civile en Syrie, les incidents frontaliers se sont cependant multipliés avec notamment des tirs de projectiles (roquettes etc...) tombant du côté israélien du plateau du Golan.

L'Etat hébreu s'emploie "à rester à l'écart" du conflit mais a toutefois admis "avoir mené des dizaines de frappes contre, selon lui, des convois d'armes destinés à l'un de ses grands ennemis, le Hezbollah libanais", qui combat au côté des forces gouvernementales syriennes.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.