Jerada: Pour apaiser les tensions, Saad-Eddine El Othmani annonce une série de mesures gouvernementales

Publication: Mis à jour:
SAAD EDDINE EL OTHMANI
PJD/Facebook
Imprimer

GESTION DE CRISE - Alors que les protestations ont repris début février dans la ville de Jerada suite à un nouveau décès dans l'effondrement d'une mine clandestine, le chef du gouvernement a annoncé ce samedi 10 février une séries de mesures "importantes et urgentes" au profit des habitants de la province de Jerada.

Saad-Eddine El Othmani a ainsi annoncé "la suspension immédiate de toutes les permis d'exploitations minières non conformes aux lois en vigueur", relaie la MAP, qui précise que cette décision "entrera en vigueur le plus rapidement possible".

Le chef du gouvernement a par ailleurs fait savoir qu’une étude relative au secteur minier, déjà lancée, a révélé l’existence d’autres minerais inexploités dans la province, comme le zinc, le plomb et le cuivre, poursuit la même source. Des minerais dont l'exploitation "rationnelle et réglementaire" est à présent sujette à l'attente d'une autorisation, et qui "sera bénéfique pour les habitants en termes d’emploi et de développement", promet Saad-Eddine El Othmani.

Revenant sur les attentes des ouvriers de la société Charbonnages du Maroc (CDM), il a assuré que l’opération de cession des logements qu’occupent certains ouvriers de ladite société touche à sa fin, ajoutant par ailleurs qu'une somme d’environ 2,5 millions de dirhams sera mise à la disposition de la cellule juridique chargée de la coordination avec la caisse de retraite et d’assurance, en vue de gérer les dossiers des maladies professionnelles en faveur des employés des CDM.

Le développement de la province a également été évoqué par Saad-Eddine El Othmani, qui a assuré que la zone industrielle de Jerada, dont les travaux ont été lancés, va permettre aux jeunes entrepreneurs de réaliser des projets, notamment grâce à la mise à leur disposition du foncier nécessaire.

Autre mesure annoncée: la mobilisation de 3.000 hectares pour l’exploitation agricole, dont 1.000 pour les ayants droit et 2.000 en faveur des jeunes, en vue d'encourager notamment la reforestation d'une région dont l'environnement est affecté par de nombreux sites contenant des déchets miniers.

Des déclarations qui interviennent dans le cadre d’une visite du chef du gouvernement dans la région de l’Oriental, marquée par la rencontre avec des élus, des opérateurs économiques, des représentants de la société civile de la région et des responsables des services extérieurs, dans le cadre d’un programme gouvernemental de communication avec les régions du royaume, précise la MAP.

La ville de Jerada a été, le 22 décembre 2017, le théâtre d'un accident dramatique ayant coûté la vie à deux frères. Le 24 janvier 2018, un homme d’une cinquantaine d’années était grièvement blessé dans l’effondrement partiel d’une galerie artisanale d'extraction de plomb. Quelques jours plus tard, le 1er février 2018, un nouvel accident mortel était à déplorer dans la ville. Au lendemain du drame, une grève générale avait été décrétée au niveau de l'ensemble de la province.

LIRE AUSSI: