La justice se serait autosaisie dans l'affaire Achaibou- Bouchouareb

Publication: Mis à jour:
A
DR
Imprimer

Une information judiciaire a été ouverte suite aux révélations de Abderrahmane Achaibou sur l’ex-ministre de l’Industrie Abdesselam Bouchouareb, affirme une source proche du dossier, qui précise que des auditions sont prévues dans les prochains jours.

Le patron du groupe automobile Elsecom avait accusé Bouchouareb de lui avoir indirectement demandé de l’argent pour débloquer ses projets liés au montage automobile.

"Oui, M. Bouchouareb m’a indirectement demandé de l’argent", avait-il déclaré sur Radio M. Et de nuancer : "Pourquoi je dis ‘’indirectement’’ ? Vous savez comment sont les prédateurs aujourd’hui ! Il se peut que (ces intermédiaires qui l’ont approché, NDLR) se soient auto-désignés. Il se peut qu’il ne les ait pas envoyés, il se peut qu’il les ai envoyés, on ne sait pas !"

Après ces révélations, de nombreuses personnalités publiques ont appelé la justice à s’autosaisir, à l’image de l’ancien président de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.