Les médecins grévistes organisent une manifestation le 12 février à Alger

Publication: Mis à jour:
DOCTORS ALGERIA
Resident doctors strike at mustapha bacha hospital in Algiers in Algeria on January 23, 2018, to request exemption from the national service and Improve training conditions. (Photo by Billal Bensalem/NurPhoto via Getty Images) | NurPhoto via Getty Images
Imprimer

Le Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA) ont décidé d’organiser "une manifestation pacifique nationale", le lundi 12 février à Alger. "Cette décision a été prise après l’interruption des négociations avec le ministère de la Santé et les menaces proférée par ce dernier de suspendre les médecins grévistes", explique le collectif dans un communiqué.

"L'ensemble des résidents, après concertation de toutes les facultés d'Algérie, a voté pour une action d'envergure cette semaine, une manifestation pacifique nationale le lundi l2 février 20l8 à Alger", peut-on lire sur le communiqué.

"Après plus de trois mois de grève, l'agression de la corporation médicale par les forces de l'ordre le 03 janvier dernier, le boycott de la première session du DIÉMS 2018 et avec le soutien de nos chers maîtres qui croient en notre cause et qui nous ont tant soutenu – après plusieurs réunions stériles avec la commission intersectorielle- commission censée prendre en charge nos revendications-la tutelle continue d'ignorer notre mouvement", se désolent les médecins résidents. Ils affirment que leur collectif reste malgré tout confiant et déterminé à arracher ses droits légitimes.
Les médecins dénoncent aussi "les mesure injustes et illégales de ponctions sur salaire (prises) par certains établissements".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...