Deux nouveaux appareils pour mesurer l'alcool et la drogue au volant

Publication: Mis à jour:
BA186E8F14B97A9AB16EC0BC8948D089_M
APS
Imprimer

La Gendarmerie nationale vient de doter ses unités de la sécurité routière de deux nouveaux appareils, l'éthylomètre et le "drug test" pour dépister les automobilistes en état d'imprégnation alcoolique et de drogue, et ce dans le cadre de la modernisation des moyens de prévention des accidents de la route, a indiqué le chef de l'Escadron de sécurité routière (ESR) de Zéralda.

Le Commandement de la Gendarmerie nationale a ordonné la mise en service de ces deux nouveaux appareils (de fabrication allemande) dans le but de lutter contre les dangers que constitue la conduite sous l'effet de l'alcool ou de la drogue, et ce à travers un dépistage précoce des cas positifs, a indiqué le commandant Bendali Ibrahim en marge d'une tournée d'inspection à l'occasion de la mise en service de ces deux nouveaux appareils à travers plusieurs points de contrôle et barrages à Alger Ouest dans la nuit de mardi à mercredi.

Le premier appareil, l'éthylomètre qui vient remplacer l'alcootest se caractérise par son usage facile, rapide et précis, a ajouté M. Bendali.

Il a ajouté que le conducteur pourra, en cas de résultat négatif, quitter le point de contrôle sans perdre beaucoup de temps contrairement à l'ancien appareil qui nécessitait une prise de sang et des analyses, précisant qu'en cas de résultat positif, le véhicule sera immédiatement immobilisé afin d'éviter de graves accidents, d'autant a-t-il dit que le facteur humain demeure la première cause des accidents.

L'utilisation sur le terrain de ce nouvel appareil lors des constats d'accidents de la circulation, facilitera les procédures légales à travers une impression directe des résultats qui seront joints au procès-verbal de constat transmis aux autorités judiciaires compétentes, a précisé le commandant Bendali.

Par ailleurs, le Commandant Bendali a indiqué les unités de la sécurité routière de la Gendarmerie nationale, vont recourir pour la première fois au "Drug test" qui permet de déterminer le type de drogues et de comprimés psychotropes à travers l'analyse de la salive, ajoutant qu'il sera utilisé au niveau des trois unités de l'escadron de la sécurité routière dans la wilaya d'Alger (El Harrach- Réghaia- Zéralda), en attendant sa généralisation au niveau national, dès la fin de la formation des cadres spécialisés en la matière.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.