Sebta: Arrestation d'un voleur récidiviste qui ciblait des voitures immatriculées au Maroc

Publication: Mis à jour:
Imprimer

DÉLIT - Les agents de la police nationale espagnole ont arrêté, le 1er février dernier, un homme pour vol à répétition, rapporte la presse locale. Le détenu âgé de 30 ans et désigné par les initiales H.B. en avait fait sa spécialité: repérer de jour, dans les rues du centre ville de Sebta, des voitures immatriculées au Maroc et dont les propriétaires auraient un fort pouvoir d'achat, relève El Faro de Ceuta, avant d'en dérober le contenu une fois la nuit tombée, en cassant l'une des vitres du véhicule.

Le voleur récidiviste présumé compterait ainsi pas moins de 72 vols à son actif, des larcins qui lui permettaient de mettre la main sur des objets de valeur, majoritairement acquis dans l'enclave espagnole, précise pour sa part El Pueblo de Ceuta. Le prévenu avait déjà été arrêté à 45 reprises par le passé. L'enquête à ce stade révèle que l'auteur, de nationalité algérienne selon la même source, passait récemment chaque nuit dans un lieu différent, rendant plus ardue sa localisation.

Son arrestation au début de ce mois, en flagrant délit de vol dans la rue Daoiz, met fin à un climat de tension. Les vols à répétition ont ainsi provoqué un malaise et une inquiétude ces derniers temps parmi la population locale et les Marocains de passage dans l'enclave espagnole. "Ces actes ont porté un préjudice économique aux différents hôtels de la place", relève El Pueblo de Ceuta, qui indique que les Marocains détroussés ont manifesté leur volonté de ne plus passer de nouveau un séjour dans la ville.

Selon El Faro de Ceuta, le détenu pensait ne pas être inquiété, dans la mesure où "il savait que le touriste marocain ne se plaint pas souvent". Même en cas de plainte, le suivi des poursuites reste en effet difficile une fois que les victimes quittent la ville, conclut El Pueblo de Ceuta.

LIRE AUSSI: