Votre couple est-il en crise? Amal Radouane donne les lignes rouges

Publication: Mis à jour:
COUPLE CRISIS
KatarzynaBialasiewicz
Imprimer

COUPLE - La Fondation ONA et la Villa des Arts de Rabat ont abordé le premier trimestre de l'année en proposant un cycle de conférences animées par Amal Radouane. Conférencière en développement personnel, auteur et coach experte de la loi d'attraction, elle décrypte les signes annonciateurs d'une relations de couple en crise.

"Ce sont des sujets qui intéressent tout le monde, parce qu'il sont très concrets. En général, dans le domaine du développement personnel, nous avons tendance à aborder des sujets beaucoup plus généralistes ou plus spirituels, en rapport avec le mal-être de la personne. Pour ce cycle de conférences, la fondation ONA et moi-même avons voulu nous focaliser sur des problèmes que rencontrent les gens. Nous avons pu par le passé réaliser différents cycles de formations. Cette fois-ci, nous avons choisi d'aller plus en profondeur et traiter encore plus en détail des problèmes qui relèvent de la vie quotidienne", explique la conférencière.

Le choix s'est porté sur ce thème, car il vient compléter celui de la précédente conférence qui portait sur l'auto-sabotage. Selon Amal, ce mécanisme fonctionne également dans les relations amoureuses. Quand tout va bien, on se cherche des excuses pour que la relation ne fonctionne pas.

Quand tout va bien, on se cherche des excuses pour que la relation ne fonctionne pas.

"Les gens souffrent encore et encore des même types de problèmes. Dans la majorité des cas, quand on ne parle pas le bon langage et que les personnes n'arrivent pas à s'identifier à ce qu'on leur dit, le message ne passe pas. Il faut alors donner des cas précis qui font partie de leur vécu. Ainsi, nous plantons le décor pour ensuite montrer les différentes pistes pour sortir de cette crise. C'est cette prise de conscience que j'essaie d'amener. C'est de cette façon que l'on change nos habitudes, notre façon de penser et de voir les choses", assure Amal Radouane.

L'objectif de ces conférences, est donc de développer une prise de conscience, de faire naître un déclic dans le subconscient de l'auditoire, pour opérer les changements nécessaires. "Je traite par exemple, du cas de la passion amoureuse. Celle-ci peut être très dangereuse, car les sentiments sont extrêmement forts au début, en raison d'une certaine complémentarité dans ce que recherche l'un et l'autre. Cette complémentarité réside notamment dans le besoin de combler un vide affectif. Une situation malsaine car chacun dépend de l'autre pour exister. Alors que dans une relation de couple saine, chaque personne est un individu à part entière", explique-t-elle.

Du danger de la passion amoureuse

La thérapeute insiste: il faut d'abord apprendre à se connaître soi-même, à s'aimer et à faire en sorte qu'on nous aime pour ce que nous sommes vraiment. Elle raconte que c'est précisément pour cette raison qu'on lui parle du coup de foudre, de débuts magiques et de fascination qui durent quelques mois, voire quelques années, mais qui finissent le plus souvent par des divorces et des chagrins d'amour.

Cette dernière affirme recevoir de nombreux couples dans cette situation, d'où l'envie d'animer une conférence sur cette thématique. "Ils me racontent s'être mariés très vite, être fous amoureux au début. Puis, avec le temps, les réalités rattrapent ces personnes qui souvent finissent déçues par cette idylle certes fabuleuses, mais au final trop douloureuse".

"Il y a aussi le cas où chacun essaye de jouer le thérapeute de l'autre. Le mari qui essaie de développer la confiance en soi de sa partenaire, par exemple, quand il remarque qu'elle manque d'estime de soi. Puis, une fois cette étape franchie, il lui rappelle cette ancienne version, en l'empêchant d'avancer", analyse-t-elle. "Le couple doit alors avoir une base solide pour affronter ces crises. L'amour est très important. On parle ici d'un amour réel et profond, pas d'amour passionnel. C'est aimer la personne pour ce qu'elle est vraiment, avec ses forces et ses faiblesses, ses qualités et ses défauts. C'est ainsi que le couple dépasse ce genre de problème", assure Amal Radouane.

Pour sa troisième et dernière conférence à Rabat, programmée pour le 6 mars prochain à 18h, à la Villa des Arts, Amal Radouane abordera le thème: "Crise d’adolescence, pourquoi tant de violence?". Un sujet qui interpellera de nombreux parents, et qui tentera de les aider à reconnaître les signes du mal-être chez leur enfant et les accompagner pour mieux appréhender les changements qui s'opèrent, "sans entrer dans un comparatif générationel" promet la conférencière.

LIRE AUSSI: