Sur France 2, Naomi Campbell émue aux larmes en parlant de Azzedine Alaïa (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Invitée de Léa Salamé dans son émission "Stupéfiant" sur France 2, la mannequin britannique Naomi Campbell a évoqué sa première rencontre avec le couturier franco-tunisien Azzedine Alaïa.

"Azzedine Alaïa, c'est un papa pour moi, je l'ai rencontré quand j'avais 16 ans, quand je suis venue à Paris pour la première fois. Je me rappelle très bien de cette journée, on m'a tout volé, mon argent, mon chèque de voyage, je suis allée diner chez lui avec une autre mannequin, et à la fin du diner, papa est venu me voir et m'a dit: donne moi le numéro de ta mère. Il lui a demandé si je pouvais rester chez lui, qu'il prendrai soin de moi", se souvient-elle.

La barrière de langue entravait-elle leur relation? "On se comprenait, c'est tout" a répondu Naomi Campbell.

Le talent du couturier tunisien réside dans sa façon de sublimer les corps des femmes de façon différente, explique la mannequin: "C'est là tout son génie", lance-t-elle.

Naomi Campbell était émue par le fait qu'elle ait ouvert et fermer son dernier défilé.

La mannequin britannique nouait une forte amitié avec le styliste franco-tunisien Azzedine Alaïa, décédé, fin novembre 2017. Le mannequin avait assisté à ses funérailles au cimetière de Sidi Bou Saïd à Tunis.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.