Baisse à 10 % du taux général de l'analphabétisme en Algérie

Publication: Mis à jour:
ANALPHABETISME
DR
Imprimer

Le taux général de l’analphabétisme en Algérie a connu une baisse sensible ces dernières années pour atteindre 10 % en 2017, alors qu’il était de l’ordre de 42 % avant 2006, a indiqué lundi à Bouira la présidente de l’association algérienne de l’alphabétisation Iqraa , Aicha Barki.

"Grâce à la stratégie adoptée depuis 2007 par le Président Bouteflika, l’analphabétisme a régressé dans notre pays. A la fin 2017, le taux était de 9,11 chez les femmes et 11,16 chez les hommes, soit un taux général de 10 %" , a précisé Mme Barki lors d’un point de presse tenu en marge de la cérémonie d’inauguration d’un centre d’alphabétisation à Ain Bessam (Ouest de Bouira).

Ce taux d’analphabétisme était à 42 % avant 2006, a tenu à préciser la même responsable lors de cette cérémonie.

Par ailleurs, Mme Barki a saisi cette occasion pour réitérer sa volonté de travailler plus pour réaliser et équiper d’autres centres d’alphabétisation au niveau national grâce à une convention signée en 2006 entre l’association Iqraa et Ooredoo.

"Ce centre d’alphabétisation est le cinquième inauguré dans le cadre de la convention qui lie l’association Iqraa à Ooredoo depuis 2006, et il est le quinzième du genre au niveau national grâce aux efforts que continue de fournir notre association pour lutter davantage contre le phénomène de l’analphabétisme dans notre pays", a souligné Mme Barki.

Situé en plein centre ville de la commune d’Ain Bessam, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest du chef lieu de la wilaya de Bouira, le centre en question est composé de quatre salles réservées à l’apprentissage pour femmes adultes et aux femmes au foyer.

Les salles sont dotées de tous les moyens matériels dont des micro-ordinateurs, des machines à coudre, ainsi que d’internet pour faciliter l’apprentissage pour les femmes adultes inscrites au niveau du centre, a expliqué en outre la même responsable.

"Ce centre permettra de former 100 apprenants par an, et c’est très important pour la région", a indiqué la présidente de l’association Iqraa.

Pour les projets futurs de son association, Mme Barki a fait savoir qu’elle projette avec les différents partenaires, dont Ooredoo, de construire un centre modèle d’alphabétisation à Chéraga (Alger), qui sera dédié à toutes les spécialités, a-t-elle dit à la presse.

La même responsable a ajouté en outre que son association prévoyait égalementde réaliser d’autres centres d’alphabétisation pour adultes et d’autres structures pour l’apprentissage mobile par téléphone portable.

Tous ces projets seront au centre du prochain forum du journal El-Moudjahid à Alger, a-t-elle dit.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.