Le nombre des malades du cancer continuera d'augmenter en Algérie dans les années à venir

Publication: Mis à jour:
CANCER
Woman Receiving Radiation Therapy Treatments for Head & Neck Cancer with Head Cast | Mark Kostich via Getty Images
Imprimer

Les données épidémiologiques indiquent que le nombre des malades du cancer continuera d’augmenter en Algérie durant les sept prochaines années, a déclaré ce 04 février à Alger le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui.

Intervenant à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale du cancer, le ministre a relevé que les données épidémiologiques du réseau national des registres des cancers "s’inscrivent dans la tendance évolutive mondiale (...) et indiquent que l’incidence annuelle des cancers continuera d’augmenter, en passant de 41.870 cas en 2015 à 49.000 cas en 2020 et à 61.000 cas en 2025".

Toutefois, le ministre a énuméré les efforts déployés par l'Etat ces dernières années grâce notamment "à un engagement politique fort matérialisé par la décision du président de la République de faire du dossier du cancer un chantier présidentiel, permettent de dire que nous avons résolument emprunté le chemin de l’espoir et en tournant la page du désespoir".

Il a fait savoir qu'avant même l’adoption du Plan cancer 2015-2019, le ministère de la Santé a pris "les mesures nécessaires permettant de mettre fin à la pénurie des médicaments utilisés dans le traitement du cancer et d’améliorer rapidement l’offre en matière d’oncologie et de radiothérapie".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...