Plus de 100.000 personnes formées dans la réhabilitation du vieux bâti entre 2015 à 2017

Publication: Mis à jour:
KASBAH ALGIERS
National Day of the casbah alger in Alger on the 02.23.2016. The Casbah (Arabic: ?????, qa?ba, meaning citadel (fortress)) is specifically the citadel of Algiers in Algeria and the traditional quarter clustered around it. (Photo by NurPhoto/NurPhoto via Getty Images) | NurPhoto via Getty Images
Imprimer

Le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki a indiqué jeudi à Alger, que plus de 100.000 stagiaires ont été formés entre 2015 et 2017, dans différentes spécialités liées à la réhabilitation, la rénovation et la restauration du vieux bâtis.

Le secteur de la Formation et de l'enseignement professionnels compte poursuivre "le développement" des formations liées au programme de restauration, de réhabilitation, et de rénovation du vieux bâti, a précisé le ministre lors d'une visite de travail et d'inspection dans la wilaya d'Alger en compagnie du wali, Abdelkader Zoukh, précisant que plus de 100.000 stagiaires ont été formés de 2015 à 2017 avec plus de 6.000 employés dans le cadre de la formation contractuelle".

Le secteur de la formation professionnelle a recensé "plus de 18.000 nouveaux stagiaires en 2017, dont 8.000 en formation résidentielle et 10.500 apprentis au niveau des établissements du pays", a-t-il fait savoir.

Dans le cadre de cette visite à quelques centres de formation professionnelle, M. Mebarki s'est félicité des conventions conclues entre la Direction de la formation professionnelle d'Alger et les partenaires économiques chargés de réhabiliter les vieilles bâtisses, indiquant que "c'est le meilleur moyen de définir le rôle de chaque partie". A ce propos, le ministre a mis en avant la contribution de son secteur qui a fourni une main-d'œuvre qualifiée, mise au service des secteurs concernés".

Dans le même contexte, le ministre a affirmé que le nombre de spécialités intégrées dans la nomenclature des branches et de spécialités a grimpé de 20 à 30 depuis 2012, à l'instar de l'étanchéité, la porcelaine, la mosaïque, la serrurerie et la ferronnerie, ajoutées en 1995.

Disponibles au niveau de 11 wilayas, ces spécialités "fourniront les compétences nécessaires pour le secteur de l'habitat et de la ville", a-t-il estimé, soulignant l'importance de ces métiers pour la création de richesses et d'emplois.

Concernant la wilaya d'Alger, le ministre a précisé que le secteur de la formation et de l'enseignement professionnels "avait acquis une grande expérience", et ce depuis l'année 2003 qui a vu le lancement des formations de niveau 5 (Technicien supérieur) et travailleur qualifié dans la restauration du vieux bâti au niveau du centre "Ourida Medad" à Alger ainsi que "la création d'annexes agréées au niveau de l'institut national de la formation professionnelle de Kouba, Alger".

En effet, les stagiaires de la wilaya d'Alger ont bénéficié de formations pratiques au niveau de plusieurs sites, en l'occurence Bastion 23, Dar Aziza, Dar Soltan, Notre-dame-d'Afrique, Mosquée de Catchaoua et les Cinq Fontaines de la Casbah, indique le même responsable.

Pour faire face aux difficultés de recrutement des enseignants dans ces spécialités, le ministre a précisé que son département a opté pour "la formation par apprentissage", soit la formation pratique en milieu professionnel.

Il a déclaré à cette occasion que son secteur a lancé un programme pour la formation des formateurs dans les spécialités de maçon restaurateur et de technicien supérieur superviseur de chantiers de restauration, qui doit prendre fin l'année en cours", ajoutant que ces spécialités s'inscrivent dans le cadre d'un programme de soutien à la protection et la valorisation du patrimoine culturel en Algérie lancé par le ministère de la culture en coopération avec l'Union européenne.

M. Mebarki a affirmé par ailleurs qu'"une filière professionnelle en rapport avec le patrimoine" sera créee.

Le ministre a annoncé le lancement de nouvelles branches de formation spécialisée pour le diplôme de restaurateur du vieux bâti, de technicien supérieur superviseur de travaux et restauration du vieux bâti comme projet pilote lors de la prochaine rentrée en septembre 2018.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.