Wilaya d'Alger: 10 tonnes de pain collectées par semaine

Publication: Mis à jour:
BREAD
Douglas Sacha via Getty Images
Imprimer

Le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh a indiqué, mardi à Alger, que les deux entreprises d'hygiène locales "Netcom" et "Extranet" collectaient chaque semaine plus de 10 tonnes de pain, qualifiant cette situation "d'inconcevable".

Les entreprises d'hygiène de la wilaya collectent chaque semaine plus de 10 tonnes de pain sans compter les quantités importantes acquises par les éleveurs, a déclaré M. Zoukh lors de la visite de travail et d'inspection de la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima Zohra Zerouati à plusieurs sites, dont le Centre d'enfouissement technique "Khemisti" de Zeralda, les projets des Parcs de Ouled Fayet et Oued Smar (ex décharges) ainsi que le Lac de Réghaia.

Qualifiant cette situation "d'inconcevable et de comportement étrange à la société algérienne", le wali d'Alger a estimé que le "succès" du tri sélectif des déchet ménagers était tributaire de la contribution du citoyen.

Affirmant que le jet anarchique du pain au niveau de la capitale "doit interpeller tout un chacun", M. Zoukh a appelé les citoyens à éviter le gaspillage de ce produit vital, fabriqué à base de blé subventionné par l'Etat.

Soulignant les efforts consentis par la wilaya pour la mise en oeuvre de projets de protection de l'environnement, le chef de l’exécutif de la wilaya d'Alger a indiqué que le tri sélectif, qui concerne actuellement 34 quartiers de la capitale, ne saurait aboutir aux résultats escomptés que grâce à l'interaction positive du citoyen.

A ce propos, il a exhorté les citoyens à respecter les dispositifs du tri sélectif pour contribuer de façon "effective et positive" à la réussite de cette initiative, assurant par la même que la lutte contre la prolifération des dépotoirs anarchiques est une responsabilité collective.

L'environnement a été amélioré de manière notable ces dernières années grâce aux moyens matériels et humains mobilisés par l'Etat pour éradiquer les points noirs dans les différentes communes de la wilaya, a relevé le premier responsable exécutif de la wilaya.

Au niveau du site de valorisation des déchets inertes relevant du centre d'enfouissement technique catégorie 3 situé à Hamissi, la commune de Maalma (Zéralda), le wali a évoqué la nécessaire exploitation des déchets en les transformant en énergie, appelant lors du déplacement aux chantiers des Parcs de Ouled Fayet et de Oued Smar à l'impératif de d'y assurer toutes les commodités nécessaires, à l'instar des parkings pour accueillir les citoyens.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.