Un Marocain arrêté à Barcelone pour apologie et incitation au terrorisme

Publication: Mis à jour:
SPAIN POLICE ARRESTATION
Un autre ressortissant marocain de 32 ans, "fortement radicalisé", avait été arrêté le 21 juin 2017 à Madrid, pour incitation au terrorisme. REUTERS/Juan Medina | Juan Medina / Reuters
Imprimer

ARRESTATION - La police nationale espagnole a procédé, mardi, à l'arrestation d'un ressortissant marocain pour apologie et incitation au terrorisme, à Terrassa dans la province de Barcelone, selon le ministère de l'Intérieur espagnol.

En effet, l'homme, âgé de 45 ans, a été arrêté pour avoir défendu et adhéré "à l'idéologie salafiste radicale de Daech", précise le ministère dans un communiqué, ajoutant par ailleurs que le Marocain "se définissait comme un membre de cette organisation terroriste" et a appelé à commettre des attentats au nom du groupuscule terroriste.

Il était également engagé dans "un processus avancé de radicalisation en raison de l'usage progressif de vidéos et de documents propagandistes de l’organisation terroriste", poursuit le communiqué.

Toujours selon le ministère, le prévenu, qui avait aussi menacé de tuer des ressortissants espagnols, faisait l’éloge des attentats commis en août dernier à Barcelone et Cambrils (Catalogne), affirmant qu’il était disposé à commettre les mêmes actes.

Pour ne pas éveiller les soupçons des services de sécurité, le mis en cause adoptait un mode de vie normal et utilisait des dispositifs de communication pour ne pas alerter les autorités.

Le ministère espagnol de l'Intérieur indique que cette arrestation est la neutralisation d'une "menace potentielle" à la sécurité du pays, vu le degré avancé de radicalisation du suspect, qui aurait pu le pousser à commettre un attentat terroriste.

LIRE AUSSI: